Rabelais abbaye de theleme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1961 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Rabelais Gargantua ch. LVII
« Comment était réglé le mode de vie des Thélémites »
« Toute leur vie était régie... qu’au premier temps de leurs noces »

Gargantua construit l'abbaye de Thélème (« volonté libre» en grec) pour récompenser Frère Jean des Entommeures de ses exploits dans les guerres picrocholines. L’abbaye est construite au bord de la Loire pour être « au contraire de toutes lesautres» et accueillir les filles « depuis dix jusqu'à quinze ans» et les garçons « depuis douze jusqu'à dix¬ huit ». Les Thélémites représentent l'élite de la société!
L'abbaye a la forme d'un magnifique château Renaissance «en figure hexagonale» : six étages, 9332 chambres avec chapelle privée. Les religieux et religieuses sont vêtus magnifiquement (ch. LIV). Sur la grande porte, une inscriptioninterdit l'accès de l'abbaye aux «hypocrites, bigots, cagots », gens de justice et usuriers (ch. LII). Sont admis les nobles chevaliers, les dames de haut parage et les chrétiens évangéliques.
Première utopie du patrimoine littéraire français, elle révèle les ambitions d'une éducation humaniste et le souhait de concilier le christianisme (révélé par ses textes originaux) et l'épanouissementtotal de la nature humaine, selon une vision épicurienne.
Rabelais règle aussi ses comptes avec la règle rigide du couvent franciscain où il fit ses études.
Rappeler l'origine et le sens du nom « utopie ».

I. LA LIBERTE
A Le paradoxe d'une liberté totale érigée en règle.
Règle d'une abbaye: texte, généralement institué par le Saint fondateur, qui fixe la spiritualité des moines et leur mode devie. Règles souvent sévères et contraignantes. « Règles »: sens plus large de « préceptes ».
La 1ère phrase instaure le paradoxe en opposant les noms « lois, statuts ou règles »précédés d'une négation aux noms « volonté » et « libre arbitre» : ceux-¬ci sont introduits par la conjonction « mais» à valeur d'opposition: l'antithèse met en valeur le paradoxe.
La règle (1.8) écrite en italiques, estune reprise ironique de la devise de Saint Augustin :
« Dilige, fac quod vis» Aime et fais ce que tu voudras. Nouveau paradoxe traduit par l'antithèse «règle »/ «ce que tu voudras» et l'opposition entre la valeur d'ordre de l'impératif et le sens de cet ordre: ne recevoir aucun ordre extérieur.
B La liberté individuelle.
Assimilée au «libre arbitre» (1.2), elle consiste à faire ce que, selonsa conscience, on juge bon et approprié, à un moment donné: propositions subordonnées CCT « « quand bon leur semblait» 1.3 et « quand le désir leur venait» 1.5. Les verbes d'actions librement choisies sont repris 1.5 et 6 sous forme négative (répétition du pronom indéfini «nul ») dès lors qu'ils expriment une obligation. Les Thélémites, représentés par le pronom personnel « les», ne peuvent avoirla fonction de COD!
Il y a donc ici une vision épicurienne qui incite à profiter des vertus du présent, des plaisirs simples de la vie en étant maître de sa propre existence.
- Mais l'éducation reçue en amont et l'hérédité de la noblesse font que leur liberté les mène à la vertu. Alliance de l'inné et de l'acquis: le bon naturel est entretenu et développé par !'éducation. Cela est mis en valeurpar le rythme ternaire du groupe adjectival « libres, bien nés et bien éduqués» 1.9 et la conjonction de coordination «et» qui unit le naturel et l'éducation. La nécessité de l'éducation est mentionnée à nouveau ligne 29 « Ils étaient si bien éduqués»: insistance avec l'adverbe intensif «si bien» et mise en valeur par la place de l'expression en début de phase.
C Liberté collective et émulationLa liberté individuelle concourt à la vie collective: 1.19 et 20; l'antithèse entre le pronom indéfini «tous» et le substantif «un seul» souligne la volonté de se plier au désir d'autrui; n'y a- t-il pas risque de sacrifier complètement l'individu à la collectivité? La soumission au désir d'un seul apparaît encore à travers les verbes à l'impératif immédiatement suivis des mêmes verbes à...
tracking img