Rabelais

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 27 (6515 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
GARGANTUA, ETAT DE L'ÉDUCATION II
Plan de l'exposé
1 Rabelais et son époque
1.1 Biographie de Rabelais
1.2 Etat de l'éducation à l'époque de Rabelais
2 Gargantua
2.1 Question: Quelle place occupe la religion dans les deux extraits? Que blâme Rabelais?
2.2 L'éducation médiévale dans Gargantua: analyse des chap. 14-15, p.143-149 : “De fait on
lui recommanda (...) un pet d'unâne mort.”
2.3 L'éducation humaniste dans Gargantua: analyse des chap. 23-24, p. 195-201: “Pour
parfaire (...) ne le faisait mieux que lui.” et p.209: “Ils allaient aussi voir comment on
étirait les métaux (...) et, en même temps, la façon dont on les transformait.”
2.4 Question: Quelles sont les pratiques du Moyen-Âge que Rabelais garde dans sa conception
humaniste?
3Comparaison avec d'autres humanistes
3.1 Question sur Montaigne: Sur quel aspect de l'éducation Montaigne insiste-t-il, de quoi
prévient-il le maître?
3.2 Montaigne p.85 du livre de français Littérature
3.3 Question sur Erasme: Quelle est la thèse soutenue par Erasme?
3.4 Erasme p.94 du livre de français Littérature
3.5 Comparaison entre Montaigne et Erasme
4 Conclusion
5Bibliographie
Introduction 1.1 Biographie de Rabelais
Rabelais est né dans la dernière moitié du XVème siècle dans une famille bourgeoise, et a très tôt
connu le monde scolastique en entrant chez les franciscains, peu favorables à l'humanisme. C'est de par
sa correspondance avec Guillaume Budé, grand humaniste de son époque, qu'il est pour la première
fois confronté à ce mouvement.Comme tout bon humaniste, il développe un goût pour l'Antiquité
grecque et romaine.
En 1524, il quitte les franciscains pour rejoindre les bénédictins car la médecine pour laquelle il se
passionne ne peut être exercée que chez ces derniers. Sa passion le pousse à faire des études à
Montpellier et c'est ainsi qu'il est nommé médecin en 1532, deux ans avant la publication de Gargantua.La censure de la plupart de ses ouvrages ne l'empêche pas de continuer à écrire. Malgré ses piques
lancées à l'Eglise, il reste tout au long de sa vie un fidèle chrétien qui préfère la lecture directe de la
Bible plutôt que tous les beaux discours prononcés par les prêtres -> c'est un évangéliste (évangélisme:
une critique des excès de l'Eglise, mais ils restent dans l'Eglise catholiquetout en se basant plus sur
l'Evangile). Il meurt le 9 avril 1553 à Paris.
1.2 Etat de l'éducation à l'époque de Rabelais
A la naissance de Rabelais, en 1483, l'éducation en est encore aux apprentissages inintelligents, à une
mémoire surchargée et sous la domination de l'Eglise. L'enseignement traditionnel consistait en un
trivium (la langue et le discours, c.-à-d. grammaire,rhétorique, dialectique) et un quadrivium
(arithmétique, géométrie, musique et astronomie). Bien qu'étant une méthode du monde médiéval,
l'auteur reprend les matières du trivium et du quadrivium car il les juge bénéfiques et adaptées à la
situation.
L'humanisme apparaissant au XVIe siècle révolutionne l'éducation et Rabelais participe à la mise en
place de ce nouveau courant car il grandit àl'époque où l'humanisme fait ses premiers pas.
{text:soft-page-break} Qu'est-ce que l'humanisme?
“Mouvement intellectuel européen de la Renaissance, né en Italie, caractérisé par un effort pour relever
la dignité de l'esprit humain et le mettre en valeur, et un retour aux sources gréco-latines.” (Petit
Robert)
“attitude philosophique qui exalte la valeur de l’Homme et défend sesdroits.” (Profil d'une oeuvre,
Pantagruel et Gargantua)
L'Humanisme apporte une nouvelle conception de l'homme et confirme sa confiance dans la nature
humaine, sa ferveur religieuse qui s'apparente souvent à l'évangélisme et sa réflexion politique.
L'écrivain humaniste a besoin d'une personne d'influence pour faire passer ses nouvelles idées. Tel fut
le cas de Rabelais qui...
tracking img