Raport de stage vins

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1422 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
COMMERCE INTERNATIONAL DES VINS

Responsable : Jean-Yves LAPORTE
Professeur associé
PDG de Monluc SA

Date de création : 1999

Date de réhabilitation : 2003

-I- MARCHE DE L’EMPLOI DE LA SPECIALISATION PROFESSIONNELLE

-I/1 Objectifs de la spécialisation professionnelle

Préparer au métier du commerce international du vin des professionnels de haut niveau,susceptibles de s’adapter à toutes les situations d’exportation du vin, quels que soient les situations, les marchés et les contextes (taille des entreprises et destination).

L’objet de la spécialisation professionnelle est de donner le bagage nécessaire pour avoir l’expertise attendue par les entreprises, qu’il s’agisse d’outils spécifiques, de connaissances des marchés, de sensibilité au produit,de méthodologie d’approches et de savoirs –savoir-faire, savoir-être- dans le vin.

-I/2 Justification de la spécialisation professionnelle

Trois grands points au moins justifient la réhabilitation de cette formation :

- un marché qui se structure et pour lequel les compétences sont recherchées.
- une industrie des vins et spiritueux fortement exportatrice.
- une situationfavorable en termes d’entreprises.

o Justification par rapport à un marché qui se structure et pour lequel des compétences sont recherchées.

L’exportation des vins n’est plus réservée aux entreprises de moyenne et grande taille.
Désormais les caves particulières se structurent aussi pour exporter.
Un engagement certain pour le vin, pour preuve, l’intérêt croissant des investisseurs dans lesvignobles, notamment dans le Languedoc.

o L’industrie des vins et spiritueux est fortement exportatrice, et tout particulièrement en ce qui concerne les vins.

2ème secteur exportateur net de tous les secteurs d’activité en France ;

1/5ème de la balance commerciale ;

Les vins et spiritueux représentent un excédent commercial comparable à l’aéronautique, l’industrie pharmaceutique oul’automobile.

Parmi les industries agroalimentaires, les vins et spiritueux représentent 12 % du chiffre d’affaires et 62 % de l’excédent.

o Justification par rapport à une situation favorable en termes d’entreprises.

Plus de 200 sociétés dans le vin seulement font plus de 10 millions d’€uros de chiffre d’affaires.
Parmi ces 200 sociétés, 50 font plus de 30 millions d’€uros dechiffre d’affaires.
Le grand nombre et la dispersion des vignobles entraîne un fort maillage en termes d’entreprises.

Le potentiel de développement pour ces entreprises passe par l’exportation. Une croissance de ce secteur d’activité semble inéluctable pour les prochaines années.

Deux raisons au moins, à cela :

- dans le monde, une situation de sous-consommation de vins,

- lamondialisation du mode vie : le french paradoxe ; des études médicales ont montré l’avantage du mode d’alimentation méditerranéenne : consommation de poisson, d’huile d’olive et de vin.

Aussi il nous paraît cohérent de former, au regard des arguments indiqués, de jeunes cadres commerciaux à l’export dans ce secteur, entre 10 et 15 étudiants.

-I/3 Positionnement de la spécialisationprofessionnelle

Des formations existent mais ne sont pas positionnées sur la même cible et pas toujours au niveau international :

• Mastère « Commerce International des vins et spiritueux », ESC Dijon
• BTS « Commerce des vins », Béziers
• DESS sur le thème du commerce des vins, Montpellier I
• Mastère ESC Bordeaux

Compte tenu du marché de l’emploi et des formations se rapportant à cemétier, cette formation semble tout à fait spécifique et fondée.

-I/4 Profil des étudiants requis en termes de compétences personnelles et de connaissances

PROFIL de l’étudiant qui suivra cette spécialisation professionnelle :

Pour réussir dans ce métier, il devra avoir une forte personnalité, et au-delà, « pour bien vendre dans le vin », il faut une sensibilité et une passion pour le...
tracking img