Raport de stage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1072 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Nael Bouzidi
Term Bac Pro ELEEC
Lycée Marcel Deprez
2009/2010

Dossier de Prévention
H.P.S

Période de Stage
du 14 Oct 2009 au 18 Déc 2009

Sommaire

1) Introduction ......................................................................................................................... p.3

2) Description de la Situation de Travail….................................................................. p.4 à 5

3) Analyse de la Situation de Travail …......................................................................... p.6 à 7

4) Mesure de Prévention …................................................................................................. p.8

5) Conclusion…...................................................................................................................... p.8

6) Annexes …........................................................................................................................... p.9 à 15

11
1) Introduction

Élève au lycée Marcel Deprez, au 39 rue de la Roquette 75011 Paris, j'ai du effectuer un stage en entreprise pour la durée de deux mois, du 14 octobre 2009 au 18 décembre 2009.

Durantcette période, j'ai pu m'implique dans le fonctionnement de l'entreprise, j'ai constaté les risques et les dangers liés aux travaux effectuer, j'ai pu les conseillers sur certains gestes à effectuer pour amélioré les conditions de travail et amélioré la gestion de leurs poste de travail.

11
2) Description de la Situation de Travail

L'entreprise se nomme COFELY, affecter au site de GDFSUEZ, au 23 rue Philibert Delorme 75017 Paris, cette entreprise est spécialiser dans la maintenance et le service.

Durant ma formation en entreprise j'ai été amener à côtoyé les risques et les dangers du métier.

Pendant cette période, j'ai constater les mauvaises habitudes prises par les techniciens sur les postures qu'il prennent pour ramasser des objets lourds, leurs non mises des EPIpour les interventions électriques. Les postures qu'ils prenaient pour ramasser des objets lourds été de se baisser sans plié leurs genoux et de forcer sur leurs dos alors qu'ils auraient du plié leur jambes et garder le dos droit pour éviter de se blesser au niveau des lombaires, pour les interventions électriques souvent ils n'utilisaient pas leurs gants isolant ou leurs casques avec visière deprotection.

En travaillant sur le site de GDF SUEZ, j'ai pu aller dans les locaux ou étais ranger le matériel, j'ai pu constater qu'ils avaient aménager les locaux de manière à trouver plus facilement le matériel recherché et d'y accéder rapidement pour gagner en rapidité sur les interventions car ils avaient remarques qu'ils perdaient beaucoup de temps à rechercher le matériel pour aller eninterventions.

11

Le travail demander devait être effectuer le plus rapidement possible, pour ne pas être déborder par le travail qui s'accumulerait, donc la cadence de travail était soutenue mais s'était supportable (car le client était sympathique) et savait que le travail était bien fait.

Mais quelques fois, la cadence était très soutenue en cas de grosse panne qui pouvait gêner les bonsfonctionnement du site et les occupants.

La durée du travail à effectuer était différentes selon le degré de gêne quel pouvait engendrer, pour remplacer une lampe on avaient jusqu'à 8 heures ou plus alors que pour une panne sur le chauffage ou sur le réseau d'eau il fallait intervenir immédiatement.

Une cadence trop rapide et soutenue peut engendrer un manque de vigilances, des prises derisques inutiles, des oublies dans la gestion de la sécurité. Mais les techniciens étant expérimenter c'est prises de risques inutiles et les oublies dans la gestion de la sécurité n'arrivent pas. La consignation était toujours effectuer avant une intervention électrique.

11
3) Analyse de la situation de travail

Une des situations de travail que j'ai rencontrer et qui comporter des...
tracking img