Rapport af

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages: 9 (2002 mots)
  • Téléchargement(s): 0
  • Publié le: 16 mars 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
Rapport de stage d’observation à domicile

Superviseur : Mme
Section AF/AS
Année scolaire 2011-2012

Table des matière

Introduction 3
1. Facilités et difficultés vécues en stage. 4
1.1 Mes facilités. 4
1.2 Mes difficultés. 4
2. Les points positifs et négatifs du métier d’aide familiale. 5
2.1 Les points positifs 52.2 Les points négatifs. 5
 Le relationnel. 6
A: Intégration au sein de l’équipe. 6
A1: Comment l’équipe s’est-elle comportée vis-à-vis de vous? 6
A2 : Qu’avez-vous fait pour vous intégrer au sein de l’équipe ? 6
B : Relations avec les bénéficiaires. 7
B1 : Qu’avez-vous fait pour faciliter le contact/les relations avec les bénéficiaires ? 7
B2 : Comment les bénéficiaires sesont-ils comportés vis-à-vis de vous ? 7
 Le professionnel. 8
A :Décrivez l’organisation d’une journée de travail au domicile en tant qu’aide familiale. 8
B : Expliquez une situation professionnelle vécue en présentant le bénéficiaire. 10

Introduction

J’ai effectué mon stage d’observation à domicile au Centre Public d’Action Sociale de Charleroi.

Le siège central se situe auBoulevard Joseph II n°13, 6000 Charleroi.

Il est présidé par Mr Bernard Dallons.

Le CPAS est un service public dont les missions et le fonctionnement sont définis par des lois.
Il a pour but de permettre à chacun de mener une vie conforme à la dignité humaine.

Le CPAS de Charleroi a décentralisé son service social au niveau des quinze antennes réparties dans l'entité.

J’ai accompli monstage au service d’aide à domicile à l’antenne de Jumet.
La responsable de ce service est Mme Debauche, assistante sociale.

Durant mon stage, j’ai été encadrée par trois tutrices, Mme Dupont, Mme Vwimangabiye et Mme Van peteghem.

1. Facilités et difficultés vécues en stage.
1.1 Mes facilités.

Etant une personne sociable, je n’ai pas éprouvé de difficultés à établir un dialogue dès lepremier contact avec les bénéficiaires.
Certains étaient étonnés de ma présence mais après m’être présentée, ils étaient contents de voir une nouvelle tête.
J’ai établi la communication aisément avec les bénéficiaires, j’ai beaucoup pratiqué l’écoute active mais sans jamais émettre d’avis personnel.

Au niveau des tâches ménagères, j’ai eu assez facile car je les effectue à mon domicile.
Matutrice m’a donné de bons conseils au niveau du nettoyage, positions du corps, des petits trucs et astuces pour faciliter le travail de tous les jours.

Aucun soucis par rapport à la préparation des repas, car je fais la cuisine à la maison.

1.2 Mes difficultés.

J’ai éprouvé des difficultés quand je suis arrivée chez un bénéficiaire où la maison n’avait plus été entretenue depuis quatreans.
Les odeurs d’urines et de selle du chien mais aussi les déjections de rat ou de souris sur l’évier m’ont incommodée.


2. Les points positifs et négatifs du métier d’aide familiale.
2.1 Les points positifs

Le rôle relationnel est selon moi le plus grand point positif.
En tant qu’aide familiale, je prends le temps d’écouter, de parler, d’apporter du réconfort.
Dans certainessituations, l’aide familiale est la seule visite de la journée.

Le travail est varié selon les bénéficiaires.
Chez certains nous préparons le déjeuner, le dîner ou le souper.
Chez d’autres, nous faisons de l’entretien, du relationnel, del’accompagnement à divers endroits…

Les horaires sont faciles.
La possibilité nous est laissée d’aller conduire nos enfants à la garderie avant le début duservice à huit heures et d’aller les chercher à la fin du service a seize heures.

2.2 Les points négatifs.

Ce qui m’a manqué, c’est le travail en équipe.
Il y a une réunion d’équipe par semaine mais je trouve cela peu.
A certains moments, on aimerait se confier à une collègue, partager une décision…

Il est difficile d’être embauchée sans véhicule.
Avec un véhicule, le trajet d’un...
tracking img