Rapport banque algerie 2009

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 34 (8416 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
CHAPITRE VI : SYSTEME BANCAIRE ET INTERMEDIATION

CHAPITRE VI : SYSTEME BANCAIRE, ET INTERMEDIATION
L’ordonnance n°03-11 du 26 août 2003 relative à la monnaie et au crédit a conforté le cadre légal de l’activité bancaire par le renforcement du dispositif de stabilité du système bancaire, notamment, les conditions d’entrée dans la profession bancaire. Au plan réglementaire, le Conseil de lamonnaie et du crédit et la Banque d'Algérie ont poursuivi leurs efforts de renforcement et de consolidation des conditions d’exercice de l’activité bancaire, des reportings et de protection de la clientèle des banques et établissements financiers. La Banque d’Algérie et la Commission bancaire ont continué à œuvrer activement au renforcement de l’exercice de supervision bancaire et, plusparticulièrement, à la conformité avec les normes et principes universels en la matière. Parallèlement, la Banque d'Algérie a affiné ces mécanismes de surveillance, de veille et d'alerte, notamment le suivi des banques par des exercices de stress tests et à travers les indicateurs de solidité financière du système bancaire. A cet effet, elle a mis à jour les procédures et les guides méthodologiques de contrôlebancaire. Au cours de l’année 2009, l’élaboration d’un système de notation des banques, répondant aux standards internationaux en la matière, a été poursuivie d’une manière soutenue. VI.1 - STRUCTURE GENERALE DU SYSTÈME BANCAIRE Suite à l’entrée en activité de deux nouvelles banques en 2008, le système bancaire reste constitué, à fin 2009, comme à fin 2008, de vingt-six (26) banques etétablissements financiers agréés ayant tous leur siège social à Alger. La banque de développement en restructuration a été transformée en 2009 en Fonds National d’Investissement. A fin 2009, les banques et établissements financiers agréés se répartissent comme suit :

101

• six (6) banques publiques, dont la caisse d'épargne ; • quatorze (14) banques privées à capitaux étrangers, dont une à capitauxmixtes ; • trois (3) établissements financiers, dont deux publics ; • un établissement financier issue d’une mutuelle d'assurance dans le domaine de l’agriculture ; • deux (2) sociétés de leasing privées. A fin décembre 2009, les données relatives aux dépôts et aux crédits des banques intègrent les données de cette mutuelle qui a été transformée en établissement financier en fin d’année. Les banquescollectent les ressources auprès du public, distribuent des crédits, mettent à la disposition de la clientèle des moyens de paiement et assurent la gestion de ces derniers. Elles effectuent aussi différentes opérations connexes. En matière d’opérations bancaires et par rapport aux banques, les établissements financiers ne sont pas autorisés à collecter des dépôts auprès du public ni à gérer lesmoyens de paiement ou à les mettre à la disposition de leur clientèle. Les banques publiques prédominent par l’importance de leur réseau d’agences réparties sur tout le territoire national, mais le rythme d’implantation d’agences des banques privées a augmenté ces dernières années. Il en résulte une progression rapide de l’activité des banques privées qui contribue au développement de laconcurrence, aussi bien au niveau de la collecte des ressources qu’au niveau de la distribution de crédits et de l’offre de services bancaires. A fin décembre 2009, le réseau des banques publiques comprend 1 072 agences et celui des banques privées et établissements financiers 252 agences contre respectivement 1 058 et 243 en 2008. Le total des guichets d’agences (hors succursales) des banques etétablissements financiers s’établit à 1 324 contre 1 301 en 2008, soit un guichet pour 26 700 habitants en 2008 et 2009. Cette relative stagnation de la bancarisation sous l’angle de développement du réseau bancaire comparativement à la population totale n’est pas confirmée par le ratio population active/guichets bancaires, qui est de 7 900 personnes en âge de

102

travailler par guichet bancaire...
tracking img