Rapport cobac 2008

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 118 (29367 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
COMMISSION BANCAIRE DE L ’AFRIQUE CENTRALE

RAPPORT ANNUEL 2008

Rapport de la Commiissiion Bancaiire Comm ss on Banca re de ll’Afriique Centralle de ’Afr que Centra e pour l’année 2008

n vertu de la Convention du 16 octobre 1990 portant création d’une Commission Bancaire en Afrique Centrale, modifiant la Convention de coopération monétaire du 22 novembre 1972, La Commission Bancaire del’Afrique Centrale (COBAC) est l’un des organes chargés de la mise en œuvre de la coopération monétaire entre les six Etats membres de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC) : la République du Cameroun, la République Centrafricaine, la République du Congo, la République Gabonaise, la République de Guinée Equatoriale, et la République du Tchad.

E

La COBAC estprésidé par le Gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique Central (BEAC) assisté du Vice-Gouverneur, suppléant. La COBAC comprend en outre : les trois Censeurs de la BEAC ou leurs suppléants ; sept membres, ou leurs suppléants, choisis pour leurs compétences en matière bancaire, financière et juridique et leur honorabilité ; un représentant de la Commission Bancaire Française, ou son suppléant,désigné par le Gouverneur de la Banque de France ; le cas échéant, avec voix consultative, des personnalités extérieures conviées par le Président.

La COBAC dispose d’un Secrétariat Général placé sous l’autorité d’un Secrétaire Général assisté d’un Secrétaire Général Adjoint. Son organisation et ses attributions sont définies dans le Règlement intérieur. La COBAC est chargée de veiller au respectpar les établissements de crédit des dispositions législatives et réglementaires édictées par les Autorités nationales, par le Comité Ministériel de l’Union Monétaire de l’Afrique Centrale (UMAC), par la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC) ou par ellemême et qui leur sont applicables, et de sanctionner les manquements constatés. En particulier, la COBAC contrôle les conditionsd’exploitation des établissements de crédit, veille à la qualité de leur situation financière et assure le respect des règles déontologiques de la profession.
COBAC - Rapport annuel 2008

3

Son siège est fixé à Libreville. Il peut être transféré en tout autre lieu par décision de la Conférence des Chefs d’Etat de la CEMAC prise à l’unanimité. Le présent rapport couvre les activités des banques de laCommunauté Economique et Monétaire de l’Afrique Central (CEMAC), de la Commission Bancaire et de son Secrétariat Général durant la période du 1er janvier au 31 décembre 2008. Tous les montants dont l’unité de compte n’est pas précisée sont exprimés en Francs CFA (Franc de la Coopération Financière en Afrique Centrale) émis par la BEAC.

COBAC - Rapport annuel 2008

4

SOMMAIRE
AVANT-PROPOS.................................................................................................................... 8 MEMBRES DE LA COMMISSION BANCAIRE DE L’AFRIQUE CENTRALE ........ 10 ORGANIGRAMME DU SECRETARIAT GENERAL DE LA COMMISSION BANCAIRE DE L’AFRIQUE CENTRALE ....................................................................... 11 LE SYSTEME BANCAIRE DE LA CEMAC EN 2008..................................................... 13

1. L’ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE EN 2008 ......................................... 14 1. 1. La croissance économique mondiale a été moins robuste qu’en 2007 … ....................................................................................... 14 1. 2. La CEMAC a enregistré un taux de croissance quasi identique à celui de l’année écoulée….................................................... 14 2. LA STRUCTURE DU SYSTEME BANCAIRE DE LA CEMAC A FIN DECEMBRE 2008 ............................................................................................................. 18 2. 1. Le nombre de banques agréées et en activité a légèrement augmenté......................................................................................... 19 2. 2....
tracking img