Rapport dactvité

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (536 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
De : Morgan Hermant | A : Service Comptabilité |
Annexes: Annexes 1, A, B | Date: 10/02/2011 |
Objet: Analyse des écarts |

-------------------------------------------------
RAPPORTD’ACTIVITÉ

La SARL BIMPEAUX produit des récipients en carton (briques alimentaires d’une contenance de 1 litre). Le but de notre rapport est d’analyser les écarts sur les coûts et les résultats. Dans unpremier temps nous allons étudier les écarts sur le résultat ou sur les marges. Puis enfin, nous verrons les divers écarts sur les coûts et les charges.

* I- Écart sur un résultat ou une margeL’entreprise avait prévu un résultat de 27 300 € sur le mois de février 2011, cependant ce résultat s’est révélé inferieur avec 21 950 €. On a donc un écart défavorable, de 5350 € qui sont dût à demauvaises prévisions sans doute.

Suite au calcul des écarts sur la marge on constate que la SARL BIMPEAUX à réalisé une marge sur charges directe de 179 650 € soit un écart favorable de 15 895 €par rapport aux prévisions cet écart s’explique surtout par l’augmentation des quantités vendues, mais on constate que cela est également dût à une marge unitaire plus importante que prévue. La margeunitaire prévue était de 0.42 € et en réel elle a été de 0.433 € par produit.

* II- Écart sur un résultat ou une marge

Dans un second temps nous allons nous attacher à contrôler lesécarts sur le coût de production. La production prévue au mois de février 2011 était de 799 500 € selon les coûts préétablis, cependant le coût total s’est élevé a 882 750 € soit un écart défavorable de83 250 €. Il y a donc un risque important de déficit de trésorerie.

Les écarts constatés sur les matières premières sont assez important : en effet le coût du carton s’est révélé plus élevé queprévu, on à un écart défavorable de 29 050 €. Cet écart s’explique par l’augmentation des quantités de cartons consommé lors du processus de production. Cependant cette augmentation est compensée...