Rapport de guadeloupe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1956 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
RESUME DU VOYAGE EN GUADELOUPE DU 15 AU 30 DECEMBRE

Lundi 15 décembre : Départ de chez « Fanfan » vers 8H direction Paris SUD, un parking spécial qui gardera notre belle voiture le temps de notre voyage. Après avoir été emmené dans un minibus, nous arrivons vers 9H dans l’immense hall de Orly SUD, où des avions se croisent à tout-va (pas dans le hall, sut la piste !!!). Nous nous faisonsenregistrer (au revoir les bagages !!!). Un petit peu de repos et de détente en attendant l’enregistrement de nos billets et les grandes fouilles (strip-tease quasi complet…). Après cela, nous voilà décollant d’Orly à 13H45, 3/4 d’heure en retard par rapport à l’horaire prévu(en même temps, si le GPS ne marchait pas, ça devenait compliqué pour traverser l’Atlantique…). Un repas et une collationplus tard, nous voilà arriver à Pointe-à-Pitre, capitale guadeloupéenne à 17h après 8h30 de vol ( mathématiciens, à vos calculettes…). Après avoir récupérer les bagages non sans frayeur, nous nous dirigeons vers le taxi (vieux mini-van) conduit par un colosse guadeloupéen qui avait le rythme de chez lui (un petit peu 2 de tension, très cool, no stress, mangeant des bonbons pendant le trajet, ouencore roulant à 3O km/h sur la voie de gauche !!) et qui nous emmena au Créole Beach Hôtel .Après notre passage à l’accueil, nous sommes enfin arrivés à la chambre vers 19H. Après une journée longue et épuisante, nous nous endormons sur les coups de 22H.

Mardi 16 décembre : En me levant, je regarde ma montre toujours réglée à l’heure européenne. Etant complètement dans le brouillard,j’oublie et je vois qu’il est 11H15. Je me dis que ce n’est pas grave, qu’il faut sauter le petit déjeuner. Finalement, il n’était que 6H15 !!!! Le décalage horaire nous fait passer pour des lèves tôt !!! Après avoir pris le p’tit déj’, nous rejoignons la célébrissime Danielle pour une réunion d’informations sur la Guadeloupe et ses merveilles. Après cela, un petit tour par la grande piscine et la plageavant d’aller manger. Dans l’après-midi, nous visitons le centre-ville de Gosier (tellement pauvre qu’apparemment inexistant…) et savourons de très bonnes snowballs (de la glace et du sirop, fallait y penser…). Fin de journée à la piscine puis devant l’ordinateur avant d’aller manger Le coucher se fait vers 21H30 (pas très tard !!!).

Mercredi 17 décembre : Après avoir déjeuner, nous louonsnotre voiture (308 avec… rien sous le capot) et partons pour de nouvelles aventures. Tout d’abord, nous visitons la distillerie Damoiseau, numéro 1 en Guadeloupe en matière de rhum. Cela se situait en plein centre de Haute-Terre, en pleine campagne. Ensuite, nous prenons le repas du midi dans un restaurant typique et sympathique, avec un très bon repas et une EXCEPTIONNELLE glace à la noix decoco situé à l’anse des châteaux, le prochain endroit que nous allons visiter. Après cette visite, nous passons par la plage de Sainte Anne avant de rentrer à l’hôtel pour se baigner dans la piscine puis en se reposant dans la chambre avant d’aller diner et de se coucher.

Jeudi 18 décembre : Un lever très matinal car il fallait être prêt à 7H pour partir pour les Saintes, la 3ème plus bellebaie du monde ! Cependant, cela ne servait pas à grand-chose puisque le minibus n’arriva qu’à 7H45 ! Départ de la gare maritime de Pointe à Pitre pour les Saintes dans une organisation pour le moins assez bizarre et laborieuse ! Visite du Fort Napoléon et baignade le matin, repas au bord de la mer, enfin un vrai calvaire ! Après une balade en bateau, première surprise : le bateau pour le retour enGuadeloupe a un problème de gazole selon Didier, notre jeune guide, malchanceux ce jour-là ! Ce n’est pas grave, au fond, ça fera une balade plus longue dans la belle île des Saintes. A 17H30, toujours pas de bateau… à 18h, le voilà enfin, avec une heure et demi de retard ! Ce n’était pas le même bateau qu’à l’aller, il y avait beaucoup plus de monde et il ne parlait pas français ! Après une...
tracking img