Rapport de la banque populaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3911 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Gérard Gay
Xavier Nicolovici
Lionel Bouteiller

Guichet Automatique de Banque
(GAB)

GENIE LOGICIEL CNAM 1998/1999

SOMMAIRE

Cahier des charges 5

1- Présentation générale de la société 6

2- Définitions des objectifs et contraintes du GAB 6

2.1 - Contexte actuel 6
2.2 - Définition fonctionnelle de nos GAB 7
2.3 - Définition de l'environnement 8
2.4 - Définitionde la procédure de recette 9

3 - Conditions de réalisation 9

3.1 - Engagement du maître d'ouvrage 9
3.2 - Engagement du maître d'oeuvre 9
3.3 - Suivi de la réalisation 10
3.4 Condition de réception 10
3.5 Documents à fournir : 10

Dossier des spécifications 11

1.INTRODUCTION 12

1.1Préface 12
1.2 Généralités 12

2.Objectifs et contraintes 12

2.1. objectifs 122.2 Limites du projet. 13
2.3 Contraintes de développement 13
2.3.1. Logiciel 13
2.3.2 Constitution de l'équipe 13
2.3.3. Planning 13
2.3.4 Méthodologie 13

3. Traitements 14

3.1. Traitements à réaliser par le GAB 14
3.2. Contrôles à effectuer 14

4- Description du système 15

4-1 Cas d’utilisation 15
4- 2 Description dynamique des cas d’utilisation 175- Spécification des données 20

5-1 Modèle objet statique 20
5-2 Diagrammes d’état 21
5-3 Packages 24
5-3 Descriptions des classes 26
5-4 Diagramme général 29

Guichet Automatique de Banque (GAB)

Cahier des charges

1- Présentation générale de la société

Notre société bancaire gère une offre de produits financiers très étendue. Nous proposons à nos client de trèsnombreux placements variés et divers. Toutefois, cette consultation concerne en particulier les comptes dit "à vue" c'est à dire deux comptes particuliers : le compte courant et le compte épargne. Le premier détenu par 100% de nos clients et le second, détenu par 99% ne présentent pas de gestion personnalisée mais une gestion très simple. Pour ces deux comptes, deux opérations uniques sont possibles : ledépôt et le retrait.
De plus, la généralisation du GAB doit nous permettre aussi de satisfaire la demande de clients d’autres banques dans le cas de retrait uniquement.

2- Définitions des objectifs et contraintes du GAB

2.1 - Contexte actuel

Aujourd'hui, les différentes transactions sont effectuées par l'intermédiaire de guichets traditionnels. Des agences sont la disposition de nosclients du lundi après midi au samedi matin, de 9 heures à 12 heures, et de 14 heures à 17 heures.

Chaque transaction qu'un client désire effectuer se décompose ainsi:

• Identification de son compte par l'intermédiaire de son Relevé d'Identité Bancaire

• Nature de l'opération ( dépôt ou retrait)

• Vérification de son identité

•Saisie de l'opération

• Délivrance d'un reçu pour le client

Cette méthode, si elle fonctionne, possède plusieurs désavantages :

• Délai d'attente excessif pour les clients

• Clients pas toujours satisfaits des horaires d'ouverture et des disponibilités des guichetiers

• Les clients n'ont pas toujours les pièces demandées sur eux.• Sur de petit montant ( inférieur 400 francs en général), la vérification du client par l'opératrice n'est pas toujours effectuée

• On constate un pourcentage d'erreurs de saisies non négligeables par nos opératrices de l'ordre de 0,1%

• Occupation trop importante de notre personnel liée à la gestion très simple de ces comptes. Nous préféronsutiliser ces forces pour les placements personnalisés beaucoup plus lucratifs (Bourses, FCPE...)

2.2 - Définition fonctionnelle de nos GAB

Déroulement d’une transaction :

• Le client insère sa carte
• Identification du client
• Choix de l’opération (retrait, dépôt...)
• Impression éventuelle du reçu
• retrait carte...
tracking img