Rapport de stage acima 2010 karim bouamira.doc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 25 (6184 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
QUELQUES POINTS DE REPERE

Le marché marocain présente de nombreux atouts pour les entreprises françaises

(Stabilité politique
(Proximité et langue
(Changement d’habitude de consommation
(Coût de la main d’oeuvre
(Croissance de 4,5% en 2002

La France est :

(1er client
(1er fournisseur sachant que 68% des échanges du Maroc sont réalisésavec les pays de l’Union européenne
(1er investisseur
(1er créancier
(1er bailleur de fond

En effet, 850 filiales françaises ou entreprises à capitaux français sont installées au Maroc

Une ferme volonté de réussir la transition politique, économique et sociale engagée depuis le milieu des années 1990

(Investissements Directs Etrangers (IDE)
Le Maroc a accéléré le rythmedes réformes institutionnelles visant à consolider sa politique d’ouverture commerciale et favoriser l’investissement national et étranger
**Adoption de mesures récentes (Charte de l’investissement, fiscalité incitative, loi sur la concurrence…)
**Mise à niveau économique et industrielle
**Lancement de grands projets d’infrastructures et de concessions
**Mise en placede zones franches
**Programme de privatisation des entreprises publiques

( Accord de libre échange avec l’Union européenne
Concernant les droits de douane, un libre échange progressif s’installe jusqu’en 2012

|Principaux produits importés |Principaux produits exportés |
|Demi-produits (24,8%)|Phosphates (premier exportateur mondial), acide |
|Biens d’équipement (23,3%) |phosphorique (30%) |
|Produits alimentaires (15,4%) |Produits alimentaires (30% dont pêche 15%) |
|Energie(11,2%) |Produits finis de consommation (22,2% dont textile) |
|Biens de consommation (15,3%) |Biens d’équipement professionnel (21%) |
|Produits Bruts (10%) ||

Les secteurs porteurs au MAROC
Nouvelles technologies de l’information Développement de la grande Environnement distribution
Agencement
Agroalimentaire  Signalétique
Plats cuisinés, surgelés Appareils de levage
Equipements de production, conseil Sécurité

Biens d’équipements Tourisme / Equipement hôtelier
Équipementsélectriques et électroniques Aménagement, équipements divers
Équipements mécaniques (Parc d’attraction…)
Second œuvre, décoration

Biens intermédiaires Agriculture et pêche
Métaux et produits métalliques Biens de consommation
Composants électriques et électroniques Secteur plus limité même si 57% des
Chimie, caoutchouc, plastiques ménages sontdésormais citadins, seuls 8,5% peuvent être considérés comme aisés
Construction infrastructures (autoroutes, ** Automobile
** Parfumerie
Ports, extension aéroport) ** Produit d’entretien
Signalétique, matériel de manutention, ** Édition, imprimerie ou
De levage, équipements divers reproduction
** Produits pharmaceutiquesIndustrie / Energie
Équipements divers, sous-traitance

Services aux entreprises

Conseil et ingénierie, Formation, Certification

LA GRANDE DISTRIBITION AU MAROC

Depuis le début des années 90, le Maroc parie plus que jamais sur l'économie de marché pour réussir un saut en avant social. L'investissement, en particulier étranger, joue un rôle important dans ce sens. L'investissement, dans des...
tracking img