Rapport de stage bepa

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1797 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
NICOLLE Gael Term CGEA

[pic]

[pic]

INTRODUCTION

Les pays européens sont les principaux producteurs et transformateurs du chanvre dans le monde (avec la Chine et le Canada). La France occupe une position de leader, elle représente à elle seule environ 60 % des surfaces européennes.
[pic]

Les régions les plus productives sont la bourgogne et leMidi-Pyrénées .
Tableau des surfaces de chanvre en France en hectares
Source : données FNPC, 2006
Année Surface (ha)
2000 7 500
2001 6 900
2002 7 730
2003 9 452
2004 8 427
2005 9 718
2006 8 083

Présentation de l’exploitation :

L’exploitation de Mr Nicolle est une SCEAqui comprend 3 associés.
Elle comprend 1.5 UTH, Mr Nicolle, Mme Nicolle, Mme Cavelier, un apprenti, et leurs fils durant les week-ends et les vacances scolaires.
L’exploitation comprend 147 hectares aujourd’hui, avec un quota de 369 000 litres de lait. Mais aussi, un plan ballman, mis en place en mai 2008 avec Mr Tassel (un voisin) ayant un quota de 210 000 Litres de lait. Le quota atteint donc579 000 Litre de production sur l’exploitation par an. La SCEA s’étend également sur le domaine de la culture avec la production de blé, pois, lin, mais fourrager, betteraves sucrières ainsi que des herbages.
Le projet d’une diversification pourra être mis en place rapidement sur l’exploitation de Mr Nicolle. La diversification consiste à entretenir le paysage en élaguant les haies dans lesprairies, l’entretien des bords de route des communes ainsi que chez des particuliers avec son tracteur et une épareuse.

Le choix de ce projet s’explique par la facilité pour moi de récolter des informations pour pouvoir effectuer ce dossier de MAP. En effet, je pourrais l’intégrer à l’exploitation de mes parents. Par ailleurs, je me sens impliqué dans ce projet car il améliorera mon espace devie.

[pic]

Photot du chanvre

Situation géographique

[pic]
Le climat de la Haute-Normandie est un climat de type océanique, marqué par la douceur des températures et l'humidité. Les températures hivernales sont largement positives : 5°C en moyenne pour le mois de janvier, sur le littoral, et 4°C en moyenne pour le mois de janvier, à l'intérieur des terres. L'été est frais, 17°C enmoyenne pour le mois de juillet, aussi bien sur le littoral qu'à l'intérieur des terres, et surtout plus humide. Les précipitations sont relativement abondantes : de l'ordre de 1 000 mm en moyenne annuelle sur le littoral, décroissant vers l'intérieur pour atteindre finalement 600 mm environ. Les altitudes moyennes oscillent entre 100 et 200 m. Le plateau est largement entaillé par les vallées descours d'eau, en particulier celle de la Seine qui trace des méandres d'est en ouest. Creusées lors des glaciations, ces vallées encaissées ont de larges fonds alluviaux
Mon projet serait l’implantation du chanvre dans l’exploitation de Mr NICOLLE, car c’est une culture qui s’adapte au condition climatise de nôtres région, et c’est une culture simple a cultiver elle demande peut d’exigence.

Lechoix des variétés diffère selon plusieurs critères :

Les choix de variété sont différents selon les finalités de l’exploitant.
-la précocité
- le mode de culture
- la monoécie ou la dioécie
Le chanvre, plante étouffante vis-à-vis des adventices :
La culture du chanvre ne nécessite pas le recours à des herbicides. Il n'y a pas de désherbant homologué sur cette culture. Si la levée se réalisedans de bonnes conditions, le chanvre couvre très rapidement le sol et étouffe les adventices.
Les rares adventices : sanves, chénopodes, renouées, PSD (Panic, Sétaire, Digitaire).
Le chanvre est un excellent précédent à blé :
- c’est une plante nettoyante (meilleur contrôle des adventices)
- son introduction apporte une nouvelle tête de rotation qui casse le cycle des parasites
- sa...
tracking img