Rapport de stage fromage a pate persillé

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3045 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
4. Mon stage

Une journée type

Tout commence à 7h50 par un passage au vestiaire pour enfiler la tenue réglementaire et à 8h00 c’est parti.
Arrivée à l’atelier consultation avec le maître de stage et le tableau d’affichage pour voir ce que je devais effectuer comme tâche. Je fais des cartons à la main ou à la barquetteuse une demi-heure plus tard les salariés reviennent de pause donc je memets soit du côté emballage ou conditionnement. Dès qu’un problème surgit on arrête la machine ou le s’arrête tout de suite cela dépend du problème et on prévient le pilote sui vient régler le petit souci.
A 12h arrive la pause où je vais manger à la cantine de l’entreprise vu que j’ai une heure de pause j’occupe le reste du temps en allant au foyer regarder la télévision.
Puis repassage auvestiaire et me voilà repartit pour un tour.
A 13h me voilà sur une ligne avec un camarade de classe d’un côté et moi de l’autre pour finir une ligne qui n’aurait pas été finis le matin, a 16h on s’arrête et on finis le temps qui reste en faisant des cartons.
Et 16h30 est là me voilà repartit à mes occupations de tout es jours.

Mon impression finale

Pour ce stage j’ai bien apprécié car j’aidécouvert une bonne ambiance, j’ai eu de bonne relation avec certains salariés.
L’image de l’usine que j’avais est la même que j’ai vécu que c’est un travail qui peut devenir très fatiguant au bout d’un certains moments avec tout ses gestes répétitifs et dès qu’on commence à regarder l’horloge c’est finis on se dit la journée ne se finira jamais.

DEUXIEME PARTIE
L’atelierconditionnement-emballage

Description du plan de l’atelier conditionnement-emballage

Quand on rentre on arrive au « banc de cassure » du côté extérieur se sont les chaussures pour le conditionnement et l’intérieur du banc se sont celles pour l’emballage. C’est séparé pour l’hygiène. Car du coté conditionnement les fromages sont nus et que les chaussures du côté peuvent revenir d’endroit qui sont plus sale comme lequai.
Donc si on change de chaussure on va a l’emballage avant la porte il y a un lavabo pour se laver les mains et un gel désinfectant. Puis sur la droite un ascenseur pour faire descendre les claies (grille ou sont posés les fromages et les pieds des piles de fromages qui vont à la machine à laver. Juste à coter un ascenseur qui sert à faire redescendre les étagères pour les ravitailler enpapier et en étiquettes et remonter les fromages des caves d’affinages pour qu’ils soient emballés. En face de la porte d’entrée dans l’atelier un frigo où sont mis les fromages déformés, cassés ou tombés qui doivent être mis en sac pour partir à la fonte car ils sont invendables. Puis on passe au machine alors il y en a 9 qui sont alignés côte à côte mais seulement depuis septembre il y en a 9 avantl’atelier en compté 8.
Sur la droite l’étiquette, après il y a les caves où sont placés les fromages qui sont à emballer le jour même puis des lavabos pour se laver les mains. Le bureau de M. Brandon et celui de M. Gillet puis le local nettoyage (balais, détergents, désinfectant pour les mains…)

Pour l’atelier conditionnement pas besoin de changer de chaussure donc quand on rentre sur lagauche se situe la barquetteuse pour faire des cartons de différents formats et se situe le hangar où sont posé les stock de cartons. Sur la droite 3 tapis où arrive les fromages et qui sont mis en cartons à la main et 4 machines qui les mettent industriellement . Sinon en hauteur se situe les corsets qui sont dans de énormes cuves au dessus de l’atelier, ils descendent par de gros tuyaux dans un bacet son soufflés pour aller sur un tapis qui les fais descendre à la machine.
Puis il y a le quai qui se situe sur la gauche où sont dispositionnés les fromages qui attente de partir.

Les différents matériels de la ligne

L’entreprise utilise beaucoup la marque ALPMA qui est spécialisé dans les matériels destinés à la fabrication de fromages.
Une machine coûte environ 2 millions de francs...
tracking img