Rapport de stage licence psychologie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5185 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mars 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
SOMMAIRE

1 Introduction 2 L'institution et la population
2.1 L'institution 2.2 Le personnel 2.3 L'I.ME L'I.R.P.S.Y 2.4 Le rôle du psychologue

P.1 P.4
P.4 P.6 P.9 P.8 et 12

3 Le S.E.S.S.A.D
3.1 Présentation générale du S.E.S.S.A.D 3.2Population 3.3 Intervention éducatives et thérapeutique

P.13
P.14 P.16 P.16

4 L'atelier thérapeutique peinture
4.1 Les productions en tant quematériel clinique 4.2 Première étude de cas 4.3 Deuxième étude de cas

P.17
P.18 P.21 P.23

5 Conclusion 6 Bibliographie

P.25 P.26

1 .INTRODUCTION

Ce stage a été effectué durant la période du 15 janvier au 15 juin 2010 au S.E.S.S.A.D. du Manoir Émilie en Charente- maritime. Les principaux objectifs de ce stage étaient de comprendre le rôle du psychologue au sein de l’institution et decibler ses actions cliniques. Le directeur de l’institution m’a « invité » à être en immersion au sein de l’établissement pour observer et comprendre la réalité clinique. Tous les mardis matins, j’ai donc participé aux réunions médico-thérapeutiques pour avoir une première approche concernant la théorie psychanalytique et les pathologies des enfants. Faute de pouvoir assister aux entretiensthérapeutiques, par respect du secret professionnel, j’ai rejoint l’atelier thérapeutique de peinture se tenant le jeudi au S.E.S.S.A.D. du Manoir Emilie, accompagnée de ma tutrice de stage. Donc, en première partie, je vous présenterais l’institution dans son ensemble, et la deuxième partie concernera la peinture en tant que matériel clinique avant de conclure.

OEUVRES ET INSTITUTIONS DES DIACONESSESDE REUILLY LA COMMUNAUTE ET L’ASSOCIATION

Fondée en 1841 par Caroline MALVESIN, une jeun protestante de Bordeaux avec le soutien du pasteur Antoine Vermeil, la communauté rassemble actuellement près d’une centaine de sœurs issues des différentes dénominations protestantes.

Leur vocation première est de vivre ensemble, et de se mettre au service de tous.

En 1860 l’Association est reconnued’utilité publique et en 1901, elle confirme son statut associatif à but non lucratif.

La communauté est gérée par un collège de sœurs qui élisent la Sœur prieure. Douze d’entre elles siègent au Conseil d’Administration de l’Association en compagnie de douze membres associés.

L'association a donc la gestion de l’ensemble des biens, communauté et établissements médicaux-sociaux compris.Le manoir Émilie, depuis 1995 consiste en une unité polyvalente de soins d’éducation et de scolarisation.

2 L’INSTITUTION ET LA POPULATION

2 .1 L'institution

-L’U.P.S.E.S. C’est une Unité polyvalente de soins, d’éducation et de scolarisation qui regroupe en son sein :

-

un S.E.S.S.A.D : Service d’éducation spéciale et de soins à domicile. un I.R.Psy : Institut de rééducationhypnothérapeutique. un I.M.P : Institut médico- pédagogique

Fondée en 1870, cette « maison d’enfants »fut dirigée par une communauté religieuse à partir de 1953 pour devenir un I.M.P. en 1963. La pratique institutionnelle sur un fond évangélique a développée leurs approches théoriques qui se sont orientées vers la psychanalyse depuis les année 70. Un travail pluridisciplinaire élabore une prise encharge qui tient compte de à la fois de l’aspect pédagogique, éducatif, thérapeutique. Un projet individuel est réfléchi pour chaque enfant, et propose des activités de groupe dans différents ateliers éducatifs : comportant lecture , sports. Le suivi thérapeutique se réalise grâce à des entretiens individuels, des ateliers proposant des contes, des

marionnettes, des psychodrames. Il est à noter quela gestion des tests s’effectue en dehors de l’établissement par des psychologues n’appartenant pas à la structure.

Les enfants sont répartis en internat sur 3 groupes verticaux, selon leur tranche d’âge et la spécificité des symptômes. Ce qui représente : 23 enfants dans l’unité 1 23 enfants dans l’unité 2 18 enfants dans l’unité 3

Ils se retrouvent ensemble sur les temps d’internat,...
tracking img