Rapport de stage lrarvc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 32 (7904 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Je tiens à remercier dans un premier temps, toute l’équipe pédagogique de l’Ecole Supérieur d’Agroalimentaire ‘’Sup’Agro’’ et les intervenants professionnels responsables de la formation sciences alimentaires, pour avoir assuré la partie théorique de celle-ci.

Je remercier tout particulièrement et à témoigner toute ma reconnaissance aux personnes suivantes, pour l’expérience enrichissante etpleine d’intérêt qu’elles m’ont fait vivre durant ce mois au sein du laboratoire régional d’analyses et de recherches vétérinaires de Casablanca :

Monsieur A. El IDRISSI BOUTAHER, chef du service toxicologie, pour son accueil et la confiance qu’il m’a accordé dès mon arrivée dans l’unité toxicologie.

Monsieur Driss MOUJAMIR, ingénieur d’état, pour m’avoir intégré rapidement au sein dulaboratoire et m’avoir accordé toute sa confiance ; pour le temps qu’il m’a consacré tout au long de cette période, sachant répondre à toutes mes interrogations ; sans oublier sa participation au cheminement de ce rapport

Mes remerciements vont également à tout le personnel de différents services qui se sont montrés coopératifs et serviables tout au long de ce mois.

Enfin, j’adressel’expression de ma reconnaissance à toutes les personnes que j’ai pu rencontrer au cours de mon stage et que ont contribuées d’une manière ou d’une autre à la réalisation de ce document.
LISTE DES ABREVIATIONS

AD : Acide Domoïque
AO : Acide Okadaïque
ASP : Amnesic Shellfish Poisoning
CCM : Chromatographie sur couche mince
CPG : Chromatographie en phase gazeuse
DCM : Dichlorométhane
DSP: DiarrheicShellfish Poisoning
DTXs: Dinophysistoxines
FC: Facteur de conversion
HP: Hépatopancréas
HPLC: High performance liquid chromatography
i.p : intra péritonéale
LRARVC: Laboratoire régional d’analyses et de recherches vétérinaires de
Casablanca
NSP : Neurologic Shellfish Poisoning
PCM : Poste de sécurité microbiologique
PCR : Polymereas chain reaction
PSP :Paralytic Shellfish Poisoning
PTXs : Pecténotoxines
SAA : spectrophotomètre d’adsorption atomique
STX : Saxitoxines
US : unité souris

YTXs : Yessotoxines

Table des matières | Pages |
Remerciements | |
Liste des abréviations | |
Introduction | 04 |
Première partie : Présentation du L.R.AR.V.C | 06 |
I. Identification du L.R.A.R.V.C | 07 |
1- Historique | 07 |2- Missions du LRARVC | 07 |
3- L’organigramme hiératique | 08 |
4- Moyens humains et matériels | 10 |
5- Compétence et qualité | 11 |
II. Présentation de l’unité toxicologie | 12 |
1- Personnel du service | 12 |
2- Missions du service | 12 |
Deuxième partie : thème d’étude ; Biotoxines marines | 14 |
I. Biotoxines marines | 15 |
1- Définitions | 15 |2- Les types de biotoxines marines | 16 |
3- Les types des dosages réalisés au sein du laboratoire | 16 |
II. Dosage des phycotoxines diarrhéiques et associées par le bioessai sur souris | 17 |
III. Dosage des phycotoxines paralysantes par le bioessai sur souris | 22 |
IV. Analyse quantitative de l’acide domoique | 28 |
V. Le journal du stagiaire | 35 |Conclusion | 36 |
bibliographie |
337 |

Parmi les activités de la pêche artisanale aux petits métiers pratiquées sur les côtes marocaines, la pêche des bivalves forme une activité très importante. Quelques études, menées sporadiquement, à différents endroits de ces côtes, montrent que plusieurs milliers de tonnes de bivalves sont récoltés chaque année et plusieurs centaines de personnes sontengagées, directement ou indirectement, dans l’exploitation de mollusques marins.

Malgré cette importance, le Maroc ne possède pas, jusqu'à ce jour, des données fiables sur cette pêcherie pour mener à bien le travail de la modernisation et de développement de ce secteur. Les symptômes de la biotoxine, manifestés du temps en temps (ou pour une période prolongée) par certains bivalves dans...
tracking img