Rapport de stage pour une pharmacie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4254 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
SOMMAIRE

I. Introduction

II. Organisation générale de l’officine

1. Vitrines extérieures

2. Locaux constituant l’officine

3. Approvisionnement de l’officine

1. Marchandise
2. Les commandes

4. La gestion des stocks

III. Fonctionnement de l’officine

1. L’équipe officinale

2. Les spécificités de l’exercice officinal3. Allopathie et Homéopathie

4. Les autres activités dans l’officine

1. Les produits diététiques
2. Les produits cosmétiques et d’hygiène corporelle
3. Les produits vétérinaires

5. La délivrance du médicament

1. Ordonnance : Réception, exécution et délivrance.
2. Commentaires d’ordonnance
3. Le conseil
4.L’automédication

IV. Une journée type de stage

V. A la découverte de la profession pharmaceutique

VI. Génériques

VII. Conclusion
INTRODUCTION

Je remercie l’équipe pluridisciplinaire de la pharmacie de Puichéric.
En effet, l’ensemble du personnel m’a consacré du temps afin de répondre à diverses questions qui m’ont permis d’élaborer ce rapport de stage.
Enfin, je remercie MonsieurTolsa, pharmacien, de m’avoir accueillit dans l’enceinte de sa structure et de m’avoir inclut au sein de l’organisation.

Dans sa lutte contre la maladie, l’homme est le seul être vivant qui a pu et su à la fois identifier, isoler et reproduire l’élément dont la cadence ou l’insuffisance était à l’origine de sa maladie. Car si l’animal sait se soigner (le chien, par exemple, qui se purgeen mangeant certaines herbes) si l’arbre sécrète la gomme qui panse ses plaies, seul l’homme invente, produit et stocke le médicament.

Constitué à l’origine et pendant très longtemps de produits végétaux, animaux ou minéraux, d’utilisation empirique et d’effets variables, souvent prévisibles, le médicament est devenu aujourd’hui un produit de synthèse dû aux progrès de la chimie, de labiochimie, de la médecine, et aux travaux de recherche des laboratoires. Son efficacité est telle que des millions d’être humains ont été sauvés pendant ces dernières décennies grâce à la découverte des antibiotiques, des vitamines de synthèse, de la cortisone, etc.

La loi du 11 septembre 1941 définit le médicament (dont la préparation et la délivrance sont le monopole de la pharmacie) àsavoir : une substance ou composition présente comme ayant des propriétés curatives ou préventives et conditionnée en vue de la vente au poids médicinal. C’est donc la présentation comme telle qui définit de nos jours le médicament.

[pic]

Organisation générale de l’officine

• Nom de l’officine : Pharmacie Tolsa

• Situation Géographique : Cette structure se situe sur la routeMinervoise à Puichéric. Un parking est mis à disposition sur la place Cambriel, en face.

• Date de Création : Septembre 1997

1. Vitrines extérieures

La vitrine est une des parties les plus importantes de l’officine car c’est sur elle que le public juge la pharmacie et le pharmacien. Aussi elle doit être l’objet des soins les plus attentifs.

La publicité auprès du publicétant interdite pour les spécialités pharmaceutiques remboursables aux assurés sociaux, leur exposition dans les vitrines est interdite, de même pour les spécialités ne détenant pas de visa « grand public ». En ce qui concerne la pharmacie vétérinaire, les produits inscrit aux différents tableaux des substances vénéneuses sont également interdits dans les vitrines, le pharmacien ne devant pas en fairede la publicité (article R 5146-44) .D’une façon générale il est recommandé de n’exposé dans les vitrines extérieures de l’officine que des articles ou objets qui ont un rapport avec l’exercice de pharmacie ou avec l’éducation sanitaire et sociale.

Si les lourds bocaux de verre qui agrémentaient autrefois les vitrines de leurs couleurs artificielles ont disparu, l’aspect extérieur...
tracking img