Rapport de stage: pth

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1504 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Rapport de stage 

1. Patient
Mon choix s’est porté sur une patiente «  R.S. », recommandée par une kiné de l’établissement, présentant une fracture sous-capitale de la hanche droite due à une chute -> PTH droite
2. Anamnèse médicale

* Admission au 1er étage du home « Les Orchidées » depuis son domicile le 2 juin 2010

* État de santé lors de l’admission :
*Hémiplégie droite
* Toilette + habillage + lever : aide totale
* Incontinence

* Veuve depuis quelques jours, son époux s’occupait d’elle à domicile => Placement urgent en MRS

* Mobilité en chaise roulante (se déplace avec le pied gauche)

3. Développement de la pathologie

4.1. Physiopathologie
Les personnes âgées sont très souvent touchées par une fracture de hanche.Cette fracture peut être causée par un phénomène dégénératif tel que l’ostéoporose par exemple.
Dans un cas de fracture de hanche chez la personne âgée, on remplace l’articulation par une prothèse pour favoriser la circulation sanguine (quand il y a fracture de hanche, on assiste à une destruction de la tête fémorale car celle-ci n’est plus irriguée)
La prothèse totale de hanche peut être fixéeen place par du ciment (on appelle ça une prothèse cimentée) ou alors fixée solidement par compression
Fréquence : touche plus souvent les personnes âgées

4.2. Facteurs étiologiques
Etant donné que la fracture de hanche de la patiente R.S. résulte d’une chute, Voici les facteurs étiologiques ayant pu fragiliser la hanche avant la chute et donc favoriser cette fracture :
Un processusdégénératif : 
* Coxarthrose : destruction progressive, mécanique du cartilage, => mobilité douloureuse et réduite avec boiterie. * Arthrite rhumatoïde : destruction d’origine inflammatoire de l’articulation (cartilage, tissus péri-articulaires.et capsulo-ligamentaires) * Ostéonécrose aseptique ou avasculaire : destruction osseuse de la tête fémorale. Causes: traumatisme, alcool,tabac,… * Dysplasie congénitale : absence de congruence entre tête et cotyle * Ostéoporose |
|
|
  |
4.3. Diagnostic

* Médical 

* 03/08/2010 : - chute
Patiente pleure quand on la manipule
RX pour plus de sûreté (Dafalgan + flexum gel)

* 10/08/10 : opération PTH => mise en place d’une hémiprothèse bi- articulée de hanchedroite sous anesthésie générale (visée antalgique)

* 27/08/10 : retour de l’hôpital => fracture de hanche droite => PTH droite le 10/08/10
=> Douleurs à la mobilisation
=> déficit marche

- fils ôtés le 28/08 : Suture vue par le chirurgien (ok)(Suintement les jours précédents mais plus rien depuis le 27)

* Examens biologiques
Résultats anormaux du 06/08/10 (après la chute) :
* Hémoglobine 11,3g/dL
* Hypoplaquettose à 117100
* Neutrophilie à 75,8%
* Fibrinogène 5,31g/L
* Dénutrition protéique
* CRP 169,5mg/L
* GGT 73 UI/L (1) (v.n. 5-50)
Pas d’autres examens biologiques dans le dossier,seulement des examens concernant une infection urinaire fréquente ( le plus récent datant du 22/12/2010)
Ne voyant pas le rapport avec la pathologie choisie (PTH droite), je ne l’ai pas noté dans mon rapport

* Imagerie médicale

* 09/07/10 (avant la fracture): Rx colonne lombo-sacrée bassin et hanches comparatives (Objet : douleurs diffuses) :

* L’étude du bassin démontre unedéminéralisation diffuse, un encombrement stercoral au niveau des structures molles, l’étude des articulations coxo-fémorales ne démontre pas de coxopathies dégénératives
En conclusion : périarthrose du bassin
* 27/08/10 (après la fracture): Rx bassin-hanche droite
* Ostéoporose
* Fracture sous-capitale de la hanche droite
Les radios de contrôle montrent une prothèse en bonne...
tracking img