Rapport de stage a l'unops

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 42 (10386 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Université d’Etat d’Haïti
UEH

Faculté de Droit et des Sciences Economiques
FDSE

Rapport de Stage présenté par

Wilfrid CONSTIL
Etudiant finissant en Sciences Economiques

A l’occasion de sa séance de stage en Gestion de Projets et Programmes

Au
Bureau des Nations Unies pour les Services d’Appui aux Projets

UNOPS
United Nations Office for Project Services

Du 1er Février au30 Avril 2009

Sous la direction de
M. Felipe MUNEVAR
Spécialiste en gestion de Programme

Avril 2009

AVANT-PROPOS

L'Enseignement Supérieur et Universitaire, loin d'être seulement théorique est tout aussi pratique. Il est préférable que tout étudiant au terme de son cycle d’études puisse mettre en pratique certaines théories apprises pendant sa formation dans un domaine bien déterminé.Tel est l’objet d’un stage. De plus, le fait d’avoir été accepté dans une institution ou une entreprise quelconque pour un stage permet d’évaluer le niveau d’aptitude professionnelle que peut dégager l’étudiant dans un domaine quelconque et d’être utile à quelque chose dans l’institution, même s’il est là pour apprendre. En d’autres termes, il donne et il reçoit.

En Sciences Economiques etSociales, Politiques et Administratives, ce stage peut être effectué dans les entreprises, organismes et services publics ou privés, institutions internationales, pour une durée de un ou plusieurs mois chacun suivant son orientation.

C’est ainsi qu’Après avoir terminé nos études en Sciences Economiques, nous avons eu le privilège d’effectuer un stage au Bureau des Nations Unies pour les Servicesd’Appui aux Projets (UNOPS). Au terme de notre séjour en tant que stagiaire, il nous est demandé comme de coutume de présenter un travail de sortie sanctionnant l’expérience que nous avons acquise pendant ces trois mois passés dans cette importante organisation des Nations Unies. C’est ce qui justifie ce document dont nous tenons de présenter et qui doit être un outil de recherche et de consultationpour tout un chacun dans le cadre d’un travail quelconque.

Il est aussi important pour nous d’établir une clause de non-responsabilité de l’UNOPS par rapport au contenu de ce document. C’est pourquoi nous déclarons que tout ce qui se trouve dans ce document relève de notre point de vue personnel et non de celui de l’UNOPS. Ainsi ce document ne peut et ne saurait en aucune façon, ni sous aucunprétexte engager l’UNOPS sous quelque forme que ce soit. Donc nous, Wilfrid CONSTIL, endossons l’entière responsabilité de tout ce qui se trouve dans ce document.

REMERCIEMENTS

Avant de présenter ce rapport marquant la fin de ce séjour, passé au Bureau des Nations Unies pour les Services d’Appui aux Projets, qu'il nous soit permis d’abord, de Remercier le Grand Dieu Tout-Puissant, Créateur duCiel et de la Terre et Son Fils Jésus-Christ pour tout ce qu’il est et a fait pour nous, ensuite de nous acquitter d'un devoir impérieux, mais aussi agréable, celui d'exprimer notre gratitude à tous ceux qui ont apporté leur contribution à sa réalisation.

Nos remerciements s’adressent aux autorités de la Faculté de Droit, en l’occurrence le Doyen Me Gelin I. COLLOT, le Vice-Doyen Responsabledu département des Sciences Economiques M. Michel F. BONNET et le Vice Doyen Me Elie MEUS, le Professeur Eddy LABOSSIERE et les autres professeurs.

Notre gratitude s'adresse également à tout le personnel de l’UNOPS-Haïti en général et en particulier à :

- Le Manager sortant M. Lucien MUÑOZ

- L’actuel Manager a.i. M. Felipe MUNEVAR, spécialiste en gestion de portefeuille qui a été monsuperviseur direct, nous ne saurions oublier tout le travail qu’il a accompli avec nous pour nous permettre de comprendre certaines choses et sa patience envers nous. Nous ne saurions oublier aussi tous ses propos d’encouragements à notre égard quand nous réussissons une chose.

- Yves PICHARD, Soraya FILIPPI et Jean-François LAURENT de la section Project Management.

- Marie-Maunia JOSEPH qui...
tracking img