Rapport de stage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 38 (9438 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
PARTIE 1 : CADRE CONCEPTUEL ET CONTEXTUEL
DE LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT (SCM).

1. Définitions………………………………………………......4
2. Mutation de l’environnement et l’impact sur SCM………..7
3. Les niveaux de maturité de le supply chain………………11
4. La gestion de la chaîne logistique et les coûts…………….12
5. Méthode et outils duSupply Chain Management………...13
6. Les huit composantes de l’excellence logistique…………..16
7. La mise en place de la SCM………………………………...17

PARTIE 2 : LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT :
VERS UNE OPTIMISATION GLOBALE DES FLUX.

1. L’entreprise étendue……………………………………….24
2. La planification des flux : moteur de la logistiqueglobale.26

a) Des prévisions de ventes aux prévisions de la demande
b) Les technologies informatiques du SCM

3. La mesure de la performance : pierre angulaire du processus de collaboration………………………………………………..…29

c) La modélisation de la chaîne logistique globale.
d) La mesure et l’évaluation de la performance.PARTIE 3 : CAS PRATIQUE : XEROX

.

PARTIE 1 : CADRE CONCEPTUEL ET CONTEXTUEL
DE LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT
(SCM).

1. Définitions :

➢ LE SUPPLY CHAIN (LA CHAINE LOGISTIQUE) :

Avant de définir la chaîne logistique, il importe en premier lieu de s’attarder sur la définition de la logistique : « Lalogistique est le processus de planification, d’implantation et de contrôle des activités d’une entreprise ayant pour but de gérer les flux et l’entreposage efficaces des matières premières, des produits finis et des informations reliées, du point d’origine au point de vente et ce, afin de se conformer aux exigences du client et à la stratégie de l’entreprise ».

Quant à la chaîned’approvisionnement : c’est un « réseau d’entreprises liées entre elles par des échanges de produits, de services et d’informations en vue de répondre à la demande d’un consommateur final ». Lorsque la chaîne d’approvisionnement est en mouvement elle prend la forme de la chaîne logistique. En soit, cette définition n’est pas une révolution en soi, elle ne fait que traduire une réalité propre à une entreprise : pourréussir en affaires, il est nécessaire de s’appuyer sur d’autres organisations, des fournisseurs ou des entreprises de distribution.

La chaîne logistique globale - ou « supply chain » selon le vocable anglo-saxon qui mériterait plutôt d'être traduit par chaîne clients-fournisseurs - recouvre l'ensemble des mécanismes permettant de fournir des produits ou des services au bon moment, avecles bonnes quantités et au bon endroit :
• Elle traite de l'ensemble des infrastructures, de l'organisation, des processus physiques et de l'information nécessaires à la mise à disposition de ces produits-services, depuis la matière première jusqu'au client final ;
• Elle inclut les processus d'achats-approvisionnements, de production et de distribution, et doit opérer de façonentièrement intégrée avec les ventes, le marketing et le développement de produits nouveaux.
La différence fondamentale introduite par cette approche de gestion de la chaîne globale vis-à-vis du fonctionnement classique tient dans le caractère transversal aux fonctions et à l'organisation de l'entreprise. La chaîne logistique doit être alignée avec la stratégie de l'entreprise et mise enoeuvre en conséquence. Compte tenu des fonctions mobilisées, il s'agit là d'une responsabilité de niveau de direction générale.
Autrement dit, la supply chain ou chaîne logistique est un modèle séquentiel d’activités organisé autour d’un réseau d’entreprises dont le but est de mettre un produit ou un service à la disposition du client dans des conditions optimales en termes de quantité, de...
tracking img