Rapport de stage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 34 (8379 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Remerciements

La réalisation de ce travail est le résultat d’une réelle coopération de la part de toutes les personnes directement ou indirectement responsables de mon encadrement durant la période de stage.

Je remercie tout d’abord Monsieur El Arbi BELHAJ, contrôleur de gestion de la société AL OMRANE Marrakech pour sa disponibilité, son indulgence et son orientation tout aulong de cette expérience professionnelle avec beaucoup de patience et de générosité.

Mes remerciements s’adressent à tous les membres du service « Comptabilité et Contrôle de Gestion » qui m’ont toujours présentée l’aide et l’enseignement qu’ils me fallaient.

J’exprime également ma gratitude à Monsieur Issam GUEDIRA pour son accompagnement durant la période de stage et durant lapériode de réalisation de ce travail. Sans oublier Monsieur Rachid CHAKRIDI et toute l’équipe administrative de HEM qui se sont chargés de régler tous les petits problèmes de parcours.

Sommaire

Chapitre1 : Introduction

Chapitre2 : Présentation du groupe AL OMRANE

1-Présentation du groupe
2-Les objectifs et la gouvernance du groupe

Chapitre1 : Démarche à suivre pourune mission d’Audit Interne.

1-Prise de connaissance générale de l’entreprise
2-Evaluation du contrôle interne de l’entreprise

Chapitre2 : La prise de connaissance générale de la section « Vente aux Clients »

1- Les procédures commerciales
2- Règles et procédures de commercialisation

Chapitre1 : Contrôle interne de la section

1-Présentation del’entité auditée
2-Appréciation du contrôle interne

Chapitre2 : Evaluation des pertes liées aux dysfonctionnements

1-Appréhension des différents manques à gagner
2-Les recommandations possibles pour plus d’efficience
3-Synthése

Conclusion

Annexe

Bibliographie

Première partie :

Introduction générale

Chapitre1 : Introduction

Le secteur del’immobilier a connu une croissance spectaculaire depuis quelques années avec des tendances spéculatives très importantes. Dans les villes marocaines, plusieurs centaines de dossiers sont en cours d’instruction. Les surliquidités des banques, les facilitées accordées aux promoteurs et aux particuliers, le transfert des marocains résidant à l’étranger et le programme national pour la construction delogements sociaux sont autant de facteurs qui concourent à ce boom immobilier, attisés par une forte demande de la part de la jet-set étrangère mais aussi de la part des citoyens marocains de toute classe sociale.

Cette clientèle, marché de cette activité, a beaucoup profité de la généralisation du crédit logement à toutes la banques ce qui a permis entre autres, la baisse du taux d’intérêt etl’allongement de la durée des crédits, parallèlement à la baisse du coût de revient des logements économiques due à al conjugaison des exonérations fiscales accordées par l’Etat avec l’effort de productivité des opérateurs.

Au Maroc, le secteur de l’immobilier est ouvert à tout genre d’opérateurs particuliers et promoteurs, privés et publics tous tournés vers un objectif essentiel qui est derépondre à toutes les demandes et de vendre le rêve en rendant le logement accessible à tout un chacun.
Ceci suppose de se livrer à une concurrence acharnée à la quête d’opportunités ce qui est au profit du consommateur final.
Parmi les plus importants promoteurs marocains on peut citer le groupe ADDOHA et le groupe AL OMRANE Holding (ex ERAC).Ces opérateurs ont pris partie dans l’accélérationvertigineuse des travaux de construction et d’aménagement tirant profit du potentiel de croissance du marché.

Pour pouvoir livrer des dizaines de projets de grande envergure chaque année, le promoteur en question doit disposer d’une structure bien organisée permettant la maîtrise des opérations et des flux et permettant le développement d’avantages compétitifs importants.
La...
tracking img