Rapport de stage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3497 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La Gestion de force de vente déléguée d’une assurance : cas de la SONAR-IARD
SOMMAIRE

REMERCIEMENTS
ABREVIATION
AVANT-PROPOS
HISTORIQUE
INTRODUCTION

Les moyens, la stratégie, le contrôle et l’évaluation

1. Première partie : Généralités sur la force de vente déléguée de la SONAR-IARD
2. Première partie : Généralité sur la force de vente déléguée

2.1. Présentation de la force devente déléguée de la SONAR-IARD

2.1.1. Définition
2.1.2. Profil

2.2. Missions et objectifs de la force de vente déléguée de la SONAR-IARD

2.2.1. Missions
2.2.2. Objectifs

2.3. Avantages et inconvénients de la force de vente déléguée de la SONAR-IARD

2.3.1. Avantages
2.3.2. Inconvénients

2 .Deuxième partie: Gestion de la force de vente déléguée de la SONAR-IARD2.1Recrutement de la force de vente déléguée de la SONAR-IARD

2.1.1 Evaluation des besoins en recrutement et méthodologie de recrutement
2.1.2 Sources, annonces et choix du support
2.1.3 Sélection des candidats
2.1.4 L’intégration d’un nouveau candidat

2.2L’animation et la formation des conseillers

2.2.1 L’animation
2.2.2 La formation

2.3Rémunération des conseillers et les Obligations de laSONAR-IARD et des conseillers

2.3.1 Calcul de la rémunération du conseiller
2.3.2 Les obligations

2.4Contrôle et motivation des conseillers

2.4.1 Contrôle
2.4.2 Motivation

2.5Résiliation de la convention et Gestion des litiges

2.5.1 Résiliation de la convention
2.5.2 Gestion des litiges

3 .Troisième partie : Suggestions et Propositions

3. CONCLUSION
4.BIBLIOGRAPHIE

ABREVIATION
-SONAR : Société Nationale d’Assurance et de Réassurance
-IARD : Incendies, Accidents, Risques Divers
-RC transport : Responsabilité civile
-FDV : Force de Vente Déléguée
-TTC : Toute Taxe Comprise

HISTORIQUE

Sous l’instigation de la CNUCED (Conférence des Nations Unies pour le Commerce, les Echanges et le Développement) qui a recommandé aux Etats en développementla création de sociétés d’assurances de droit national afin de freiner la fuite des capitaux constituée des primes d’assurances, la Société Nationale d’Assurances et de Réassurances (SONAR) a vu le jour au Burkina Faso, le 10 janvier 1974.
Née du transfert de portefeuille du Groupement Français d’Assurance (GFA), la SONAR avait à sa création un capital de quatre vingt millions (80.000.000) defrancs CFA
A cette date, la Société Nationale d’Assurance et de Réassurances était une société d’économie mixte avec une participation majoritaire de l’Etat.
En 1978, les agences ci-après, ont transféré leur portefeuille à la SONAR :
-Union des Assurances de Paris (UAP)
-Les Mutuelles du Mans
-Les AGF (Assurances Générales de France)
-Les MGF (Mutuelles Générales Françaises Accident)

Pourfaire face aux nouvelles données économiques caractérisées par la concurrence accrue et le désengagement de l’Etat, la SONAR est passée depuis le 24 février 1994 à une situation statuaire de société anonyme d’assurance, avec un capital de 240.000.000 de franc CFA, porté à 480 000 000 de francs CFA, en 1996.
Pour se conformer aux prescriptions de la Conférence Interafricaine des MarchésD’Assurances (CIMA), notamment à son article 326, la SONAR s’est subdivisée en deux (2) entités distinctes depuis décembre 1999 qui sont :
*La SONAR-IARD
Capital : 720 000 000

*La SONAR-VIE
Capital : 500 000 000 CFA détenu à 90% par SONAR-IARD
Le capital social de SONAR-IARD se décompose désormais comme suit :
*Privés burkinabé…………43.63%
*Sociétés étrangères……….33.17%
*Personnel SONAR………3%*Etat………………………..21.20%
Le groupe SONAR est depuis le 1er avril 2000 membre du Réseau International du groupe AXA, leader mondial des assurances.
Le groupe SONAR est membre de GLOBUS (Réseau Panafricain d’Assurances).
Après trente (30) années d’existence, le Groupe SONAR bénéficie d’une solide expérience, d’un savoir-faire et du plus important portefeuille dans le secteur des assurances au Burkina...
tracking img