Rapport de stage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1214 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE

REPUBLIQUE DU CAMEROUN

N I S

------------------Paix – Travail – Patrie

DEUXIEME ENQUETE CAMEROUNAISE AUPRES DES MENAGES

Pauvreté et gouvernance au Cameroun en 2001

Février 2003

TABLE DE MATIERE
RESUME EXECUTIF ..................................................................................................................3INTRODUCTION........................................................................................................................... CHAPITRE 1. EVALUATION DE LA CORRUPTION ET DE LA MAUVAISE GOUVERNANCE AU CAMEROUN EN 2001............................................................................ 1.1 DEFINITION, FORMES ET MANIFESTATIONS DE LA CORRUPTION ET DE LA MAUVAISE GOUVERNANCE............................................................................................................................... 1.2 NIVEAU DE CORRUPTION AU CAMEROUN EN 2001................................................................... 1.3 VICTIMES DE LA CORRUPTION .................................................................................................. 1.4 ACTEURS DE LA CORRUPTION.................................................................................................. CHAPITRE 2. IMPACT DE LA CORRUPTION ET DE LA MAUVAISE GOUVERNANCE ........................................................................................................................... 2.1 CAUSES DE LA PAUVRETE ........................................................................................................ 2.2CORRUPTION ET MAUVAISE GOUVERNANCE COMME RAISON D’INSATISFACTION A L’EGARD DES INFRASTRUCTURES DE BASE .................................................................................................... CHAPITRE 3. CORRUPTION, MAUVAISE GOUVERNANCE ET ACTIONS PRIORITAIRES DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETE......................................................... 3.1 LES PRINCIPALES ACTIONS DE LUTTE CONTRELA PAUVRETE .................................................... 3.2 LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION ET LA MAUVAISE GESTION COMME ACTION PRIORITAIRE DE REDUCTION DE LA PAUVRETE .................................................................................................... CONCLUSION ET RECOMMANDATIONS ............................................................................. REFERENCESBIBLIOGRAPHIQUES......................................................................................

Résultats de l’ECAM II : Pauvreté et gouvernance au Cameroun en 2001 Page 2

RESUME EXECUTIF
La crise économique sévère que le Cameroun a connu de 1986 à 1994 a entraîné une réduction des avantages des agents de l’Etat en 1992 et une double baisse de leurs salaires en 1993, ainsi que denombreuses pertes d’emplois dans divers secteurs de l’économie. Cette crise et la dévaluation du franc CFA intervenue en janvier 1994 ont considérablement détérioré le pouvoir d’achat des ménages. Face à cette situation, l’amplification de certains réseaux d’enrichissement illicites et en particulier du phénomène de la corruption, et d’autres aspects de la mauvaise gouvernance n’ont pas épargné lesservices publics, en l’occurrence la santé, l’éducation, la justice et la police. La corruption qui est la manifestation la plus marquée de la mauvaise gouvernance touche un nombre important de ménages au Cameroun. Les résultats de l’ECAM II révèlent qu’en 2001, plus de 42% des ménages camerounais y ont été confrontés, en tant que victimes ou acteurs de la corruption. Il s’agit là de la petitecorruption systémique qui implique des petites sommes d’argent et des agents de l’Etat de petites catégories. Les ménages les plus nantis sont plus touchés par le phénomène de la corruption que les ménages pauvres. En effet, près de 46% des ménages non pauvres ont été au cours de l’année 2001 acteurs ou victimes de la corruption, contre environ 34% chez les ménages pauvres. Au niveau régional, les...
tracking img