Rapport de stage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1333 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
[pic]
ZADIG de voltaire

I/ LE BORGNE :
Zadig = ‘le véridique’ en arabe, ‘le juste’ en hébreu. Homme comblé par la nature, Zadig est riche, jeune et beau. Il vit un amour réciproque avec Sémire.  Optimiste et heureux (?), il enchaînera par la suit que désillusion sur désillusion…
Orcan : neveu d’un ministre nepossède aucune de ses qualités. Jaloux de l’amour qui lie Zadig et Sémire, il veut la faire enlever. Cependant, Zadig la défend et l est gravement blessé à l’œil. Ne pouvant pas guérir selon Hermès, grand médecin de Memphis, il est destiné à être borgne et Sémire le quitte pour Orcan. Zadig choisit donc d’épouser Azora (‘la brillante’ en arabe, Zorha = Vénus) : bourgeoise a lus sage et la mieuxnée. Mais, elle aussi lui sera infidèle puisqu’elle préfère les jeunes gens.
II/ LE NEZ :
Cador : le meilleur ami de Zadig (‘le tout puissant’ en arabe). Azora le préférait. Il lui conseille de faire croire à sa mort ; courte tristesse d’Azora. La fortune est léguée à Cador… Pendant le dîner, ce dernier fait croire qu’il a mal et pour le guérir il faut le nez de quelqu’un mort la veille : Zadig.Azora va sans hésité couper le nez de Zadig qui se lève.
III/ LE CHIEN ET LE CHEVAL :
Déçu, il s’adonne à l’étude des sciences mais elle lui causera pas mal de problèmes… ses connaissances et la pertinence de son analyse le font aller en prison. Libéré, il se consacre à la philosophie.
IV/ L’ENVIEUX :
Il reçoit alors les savants de Babylone mais cela causera la jalousie du courtisan Arimaze: (Arimane ou Ahriman : le principe du mal, opposé à Orzmud dans la religion du parsisme) surnommé ‘l’envieux’. Il veut nuire à Zadig. Ce dernier compose quatre vers qui entre les mains d’Arimane sont transformés et qui ont failli condamné son auteur. Epatant le roi Moabdar et la reine, il devient leur favori et le roi lui demande son aide pour des affaires et il est aussi son invité pour lesdivertissements.
V/ LES GENEREUX :
Concours dans lequel le citoyen qui a fait l’action la plus généreuse est récompensé. Le roi choisit Zadig car il a dit du bien d’un ministre qu’il venait de disgracier. Pour compenser, il offre 20 000 pièces d’or à tous les autres participants.
VI/ LE MINISTRE :
Nommé premier ministre, ses deux premières affaires sont tout d’abord 30 000 pièces à donner aufils qui aime le plus son père qui vient de décéder et ensuite, l’éducation d’un fils pour un mage des deux mages.
VII/ LES DISPUTES ET LES AUDIENCES :
Tout le monde le respecte, l’aime et le croît. Il est divinisé. Il a du succès près femmes qui inventent de problèmes pour être avec lui. La première est la femme de l’envieux. Mais il préfère la reine Astarté.
VIII/ LA JALOUSIE :
Tout semblelui sourire mais son avenir dépend du hasard et c’est son bonheur qui causera son malheur. En effet il tombe amoureux de la reine Astarté qui le couvre de cadeaux (dépasse la galanterie).
Le roi, ayant remarqué des choses bizarres, donne l’ordre de tuer Zadig et d’empoisonner la reine. L’eunuque appréciant beaucoup la reine, la prévient de ce qui se trame (un dessin car il ne sait pas écrire).Cette dernière avertit Zadig qui s’enfuit alors vers l’Egypte.
IX/ LA FEMME BATTUE :
Sur le chemin de l’Egypte, il porte secours à une femme qui se fait battre par un égyptien. Il le tue, est arrêté comme meurtrier.
X/ L’ESCLAVAGE :
Vendu en tant qu’esclave à Sétoc, Zadig parvient à devenir ami avec son maître grâce à sa sagesse et à son habilité. Il lui fait également se faire rembourser del’argent qu’on devait à Sétoc en portant l’affaire devant les juges : l’affaire de la pierre. Zadig et la pierre deviennent alors une grande recommandation dans l’Arabie.
XI/ LE BUCHER :
Sétoc : pas marié, beaucoup de droiture et de bon sens. Il adore l’armée céleste (sabéisme ou sabisme).
Une coutume : le bûcher du veuvage. Zadig fait abolir cette coutume ce qui lui vaut la haine des...
tracking img