Rapport financier lectra

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 169 (42139 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
rapport financier

06

rapport de gestion

Chers actionnaires, Vous trouverez ci-dessous notre rapport sur l’activité du Groupe Lectra pour son trente-troisième exercice clos le 31 décembre 2006. Le présent rapport de gestion rend compte de l’activité et des résultats de la société et de l’ensemble de ses filiales. De son côté, l’ameublement montre une bonne dynamique, avec des commandesen croissance globale de 14 %. L’évolution des principaux marchés géographiques est également contrastée. En Europe, les commandes diminuent globalement de 9 % ; la France est restée stable, et seule l’Italie a connu une croissance remarquable de 20 %. En Amérique du Nord, les commandes progressent légèrement (+ 1 %). L’Asie-Pacifique a en revanche bénéficié d’un développement soutenu (+ 14 %). Laprogression remarquable en Chine (+ 46 %) par rapport à une année 2005 très affectée par l’abolition des quotas textiles est à souligner. Comme anticipé par la société, les accords sino-européen de juin 2005 et sino-américain de novembre 2005 ont levé en grande partie l’incertitude sur les impacts de la fin des quotas. Un nouvel horizon a ainsi été ouvert pour les entreprises chinoises jusqu’à2007-2008. Ce contexte favorable les a incitées à reprendre leurs investissements technologiques, pour accroître leur compétitivité face à leur concurrence domestique, mais également à celle d’autres pays asiatiques aux coûts de main-d’œuvre plus faibles. Enfin, les pays du reste du monde diminuent globalement de 3 %.
Forte progression des résultats

1. SYNTHÈSE DE L’ANNÉE 2006
2006 n’a pas étél’année du rebond attendu des ventes de nouveaux systèmes

Dans son rapport annuel 2005, le Conseil d’Administration précisait qu’après une année 2005 décevante, 2006 devait être l’année du rebond des ventes de nouveaux systèmes. Mais la date et l’ampleur de ce rebond demeuraient incertaines, les hésitations des entreprises pouvant perdurer pendant plusieurs mois. Grâce à l’amélioration deséquilibres d’exploitation, il estimait que si les ventes de nouveaux systèmes se maintenaient au même niveau qu’en 2005, la société réaliserait un chiffre d’affaires de l’ordre de € 216 millions, en légère croissance, et un résultat opérationnel de l’ordre de € 10 millions hors éléments à caractère non récurrent, en progression de 23 % par rapport à 2005. Au total, les commandes de nouvelles licences delogiciels et d’équipements de CFAO diminuent de 2 % (– € 1,6 million). Les commandes de nouvelles licences de logiciels progressent de 3 %, celles d’équipements de CFAO baissent de 4 %. Des performances commerciales contrastées Dans le marché de la mode (habillement, accessoires, chaussure), les commandes globales s’inscrivent en très léger recul (– 1 %). Les commandes de nouvelles licences delogiciels progressent de 4 %, celles d’équipements diminuent de 1 %. Cette tendance s’observe surtout dans les pays en développement où la pression sur les prix a été particulièrement forte. Face à ces situations, la position stratégique de Lectra a consisté à ne pas participer à une guerre des prix mais à promouvoir sa plus grande valeur ajoutée et sa différence. Chez Lectra comme pour l’ensemble dumarché, le décollage de l’activité PLM encore en phase de démarrage a été plus lent que prévu. Les experts confirment cependant sa forte accélération dans la mode au cours des deux prochaines années. Dans l’automobile, l’aéronautique et le nautique, les commandes d’équipements de CFAO affichent un recul de 12 %, traduisant le ralentissement des investissements des équipementiers consécutif auxdifficultés traversées par certains grands constructeurs automobiles américains et européens.

Dans ce contexte, l’exercice 2006 s’est achevé avec un chiffre d’affaires de € 216,1 millions conforme à l’hypothèse d’absence de rebond des ventes de nouveaux systèmes formulée en début d’année en croissance de € 6,5 millions (+ 3 %) par rapport à 2005. En revanche, le résultat opérationnel avant...
tracking img