Rapport innovation voie occulaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 36 (8987 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document

SOMMAIRE

Introduction 3
A. Contexte 3
B. Formes conventionnelles (Dandan) 3
C. Difficultés liées à la voie oculaire (Virginia) 3
D. Nouvelles stratégies et innovations (Virginia) 5
Lentilles thérapeutiques (Dandan) 6
A. Présentation 6
B. Avantages des lentilles thérapeutiques en hydrogel de silicone 7
C. Différentes méthodes d’incorporation des principes actifs 7
D. Exemple :libération prolongée des substances actives hydrophiles par les lentilles en hydrogel de silicone 9
Nanoparticules : les dendrimères (Virginia) 13
A. Définition 13
B. Structure et synthèse 13
C. Propriétés physico-chimiques et toxicité 14
D. Applications dans le domaine biomédical 15
E. Exemples d’applications à la voie oculaire 15
Implants intra-oculaires (Bénédicte) 18
A. Objectifs 18
B.Description des polymères utilisés pour la fabrication des SDM intra-oculaires 19
C. Conclusion 21
D. Application : OZURDEX® (dexaméthasone) : implant intravitréen en applicateur 22
Mini-pompes oculaires (Bénédicte) 23
A. Description du dispositif 23
B. Principe 23
C. Conclusion 24
Conclusion générale 24
Bibliographie 25

Introduction

A. Contexte

Le principal défi dans le domaine de lavoie oculaire est l’obtention d’une concentration thérapeutique pendant une durée raisonnable au site d’action, à savoir la surface ou l’intérieur de l’œil. Cependant, du fait de sa situation confinée, l’œil constitue un organe un peu à part du reste du corps humain. Son anatomie, sa physiologie et sa biochimie particulières le rendent pratiquement imperméable aux substances étrangères. De plus,les barrières et l’absence de cellules à l’intérieur de l’œil réduisent les transferts de molécules.
La délivrance de médicament au niveau oculaire constitue donc l’un des challenges les plus difficiles et les plus intéressants pour les scientifiques.

B. Formes conventionnelles (Dandan)

Pour les traitements oculaires, les formes galéniques habituelles commercialisées sont des préparationsliquides ou semi-solides, stériles, destinées à être appliquées sur le globe oculaire ou les conjonctives. Lors de leurs formulations, différents facteurs doivent être pris en compte : la solubilité, la concentration thérapeutique, la toxicité oculaire, l’effet de pH et de stabilité, l’isotonie, l’homogénéité, la viscosité, la compatibilité avec le conditionnement, etc. Elles sont conditionnées enunidoses ou en multidoses (conservateurs antimicrobiens).
Les préparations liquides les plus courantes peuvent être divisées en deux grandes catégories : collyres et solutions pour lavage oculaire. La suspension est une autre forme galénique importante pour le traitement ophtalmique. Elle peut être appliquée à des principes actifs peu ou non solubles dans l’eau d’une taille inférieure à 90 µm.Parfois, pour des problèmes de stabilité, les substances médicamenteuses peuvent être présentées sous forme sèche et stérile à dissoudre ou à mettre en suspension dans un liquide stérile approprié au moment de l’emploi.
Les formes semi-solides sont des pommades, crèmes ou gel stériles destinés à être appliqués sur la conjonctive. Elles sont utilisées lorsqu’on veut avoir un effet plus prolongéque celui des collyres. Cependant, elles peuvent brouiller la vision.

C. Difficultés liées à la voie oculaire (Virginia)

Comme nous l’avons vu précédemment, les formulations liquides, solutions et suspensions sont les formes galéniques les plus courantes pour l’administration topique oculaire, car elles sont aisées à utiliser et interfèrent peu avec la vision. Cependant, ces formulations sontsouvent inefficaces puisqu’elles se heurtent à des mécanismes de défense de l’appareil oculaire.

Tout d’abord, la plupart du médicament appliqué sur l’œil est immédiatement dilué dans les larmes. L’excès de fluide se déverse rapidement par-dessus le bord des paupières lors du clignement et le reste est rapidement drainé dans le canal lacrymo-nasal (voir ci-contre). Par conséquent, la...
tracking img