Rapport sur lbo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 27 (6590 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Pradet, le 3 septembre 2009

IAE – Université du Sud Toulon-Var
MASTER 2 Mention Sciences du Management – Administration des Entreprises
Spécialité ADMINISTRATION DES ENTREPRISES – FORMATION CONTINUE

Mémoire de fin d’études

Le LBO

*
* (Leverage Buy-Out) 
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
* Table des matières
*

1.Introduction………………………………………………………………3
*
2. Définition et principe du LBO……………………………………………4

3. Contexte des opérations de LBO…………………………………………7

4. Pré-requis à un LBO………………………………………………….......8

5. La cible idéale d’un LBO…………………………………………………9

6. Evaluation financière de la société cible....................................................11

7. Le rôle desinvestisseurs financiers……………………………………....15

8. Processus de reprise de la société cible…………………………………. 15

9. Répartition des rôles entre repreneurs et investisseurs financiers………..18

10. La sortie de l’opération…………………………………………………. 18

11. Etude d’un cas pratique : ingénierie financière et création de valeur…....19

12. Conclusion……………………………………………………………….24
*Bibliographie…………………………………………………………………25

Introduction

Apparu au cours des années 70 dans les pays anglo-saxons et introduit en France dans les années 80, le LBO est une technique particulière d’acquisition d’une société cible par une société holding spécialement constituée à cet effet, et financée pour l'essentiel par des emprunts bancaires (opération à effet de levier financier). Grâceaux dividendes versés par la société cible, la société holding rembourse les emprunts souscrits pour financer l'acquisition des titres de la société cible.

Le LBO a connu une croissance sans précédent en Europe à partir de 2004. En 2007, ils représentaient 5,5 Md€ de fonds propres et 82 % des investissements dans les entreprises non cotées. Ils concernent aujourd'hui plus d'un million d'emploiset auraient permis le rachat d'environ 4 000 sociétés, dont plus de 80 % de PME-PMI et plus de la moitié intervenant dans le secteur industriel.

Selon l'assureur-crédit Coface, sur les 1600 entreprises actuellement sous LBO, 900 se trouvent dans une zone de haute surveillance et plusieurs dizaines sont mêmes en alerte.
L’année 2008 fut difficile pour les opérations de LBO, si l’on seréfère à l’article des Echos en date du 07/01/2009. Le quotidien économique indique que « les financements de LBO en Europe et aux USA ont accusé une chute de 92 % au dernier trimestre et de 78 % sur l'année 2008. La crise du crédit est bien entendu la principale cause de cet effondrement.
Statistiques des investissements en LBO en France (données AFIC)1. Définition et principe du LBO
Le LBO, de l’anglais « Leverage Buy-Out », est un terme générique désignant un montage juridico-financier de rachat d’entreprise par une société holding spécialement créée et endettée à cet effet. Cette société dite «ad hoc», et souvent appelée «NewCo», est dotée des fonds nécessaires qui lui permettent de devenir propriétaire de la cible en rachetant sesactions. C’est grâce à ce holding que les repreneurs vont pouvoir bénéficier des effets de levier (« leverage ») financiers et fiscaux, par recours à un fort endettement bancaire, remboursé par les dividendes de la société rachetée.
Le but de l’opération est donc de permettre aux repreneurs de racheter une société en dépensant un minimum d’argent. Le mécanisme du LBO est le suivant :
* Descadres ou investisseurs vont créer une société (dite « holding »), en faisant en sorte d’être majoritaires dans le capital (le reste du capital pouvant être apporté par une banque et des fonds d’investissement par exemple). Les fonds propres de la holding sont constitués des capitaux investis par les investisseurs (actionnaires et futurs managers) ;
* Ensuite, cette holding va se charger...
tracking img