Rapport sur le sgmb agence fes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 30 (7475 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Remerciements

Avant d’entamer les différentes parties de ce rapport, je tiens à exprimer ma profonde gratitude au Directeur de l’ISCAE qui nous a laissé le champ libre pour approfondir nos connaissances sur le terrain professionnel.

Je profite de l’occasion pour adresser mes chaleureux remerciements à ceux et celles qui m’ont aidé à effectuer mon stage au sein de la SociétéGénérale Marocaine de Banques de Fès dans les meilleures conditions.

Ces remerciements s‘adressent particulièrement à :

( M. BENNANI Abdelmounïm, Directeur de l’agence de Fès Boujloud qui a eu l’amabilité de m’accueillir au sein de son agence.

( M. BOUANANI Abdelilah qui a veillé au bon déroulement de mon stage et qui a planifié une rotation des services de l’agence quim’était digne d’intérêts.

Pour conclure, je remercie tout le personnel de l’agence pour la patience qu’ils m’ont manifesté à mon égard, en répondant à mes questions, en satisfaisant ma curiosité, en me remettant les documents dont j’avais besoin et en facilitant mes recherches.

De part sa vocation de former des cadres à fort potentiel, demandés sur le marché de travail, l’ISCAE veille àce que ses étudiants mettent en application les informations acquises, afin de se familiariser avec le monde professionnel et confronter des situations réelles.

Ceci n’est possible, qu’à travers des stages effectués au sein des entreprises ou à l’intérieur des administrations.

Dans cette perspective, les étudiants de la deuxième année sont appelés à passer un stage descriptif, demanière à concrétiser les cours théoriques dispensés à l’ISCAE.

C’est ainsi, vient ce rapport pour illustrer mon passage à la Société Générale Marocaine de Banques.
Cette dernière a pu réaliser de belles performances et enregistrer des évolutions favorables en 2001, vu sa notoriété, sa position stratégique à travers les différentes régions du Maroc, la qualité de son service ainsi queson outil de gestion.

L’année 2001 a marqué aussi le début du déploiement du nouveau système d’information « SIGMA » : Système Informatique de Modernisation des Agences, qui vient comme une réponse aux objectifs de mutation de la SGMB pour développer une politique commerciale volontariste et pour disposer d’un système d’information adapté à ses besoins et lui assurant qualité, efficacité etsécurité.

L’agence de Fès Boujloud dans laquelle j’ai effectué mon stage dispose d’une clientèle importante, composée à la fois des personnes morales et physiques, et qu’elle a pu développer son fonds de commerce et améliorer son image de marque auprès de ses différentes catégories de clients.

Au niveau organisationnel, l’agence comprend plusieurs services regroupés en deuxdépartements (voir organigramme), dont on aura l’occasion de décrire leurs différentes fonctions et multiples tâches accomplies.

PREMIERE PARTIE : Présentation de la SGMB 

I- Historique de la Société Générale Marocaine de Banques :

Sous le protectorat, le système bancaire se développa rapidement avec l’installation de différents établissements bancaires. C’est ainsi qu’en 1913 laSociété Générale de France a créé sa première agence au Maroc. A la veille de l’indépendance, et plus précisément en 1962, la Société Générale Marocaine de Banques a vu le jour avec un capital de 4.000.000 DHS et un réseau de quatre agences. Trois ans plus tard (1965), la SGMB s’est fusionnée avec la Société marseillaise de Crédit « SMC »

En 1973, et suite à l’opération de marocanisationprévue par le Dahir de 2 mars 1973, le capital de la SGMB s’est transformé à une majorité marocaine. Par la suite, l’entrée en capital du Crédit suisse « CS » s’est réalisée en 1977.

Entre les années 1991 et 1992, la SGMB a connu des changements stratégiques. En effet, elle a adopté une nouvelle visuelle avec une augmentation du capital qui a passé de 130 millions de DHS à 520...
tracking img