Rapport sur une bagarre a l'ecole

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (477 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Alexandre El Chater

Rapport du 18/10/2010 :
J’étais assis sur un banc de la cour, puis je regarde mes amis Edouard Tarazi et Maroun El Kosseifi passer devant moi quand soudainement j’aperçoisEdwin Zreik marcher dans le sens oposer qui lance un coup de pied violent sur les partis génitaux de Maroun el Kosseifi. Avant que mon camarade eut le temps de mal réagir et de commettre un erreur jecouru sur Maroun et je l’attrapa en l’entrainant le plus loin possible de Edwin lui expliquant qu’une bagarre a l’école ne ferait que entrainer une exclusion ; Edwin fut entrainer par les autres. Croyantque la situation s’était calmer je me sui éloigner de Maroun, mais soudainement J’ai vu Edwin remonter accompagne de son père et de son chauffeur se diriger vers Maroun, a au moins 10m Edwin faitsigne du doigt a son père en direction de Maroun, le père de Edwin se dirigea vers Maroun, qui se leva alors puis le père saisi Maroun par le cou en le serrant presque en l’étranglant(comme on peutl’apercevoir sur la photographie 2) en même temps sans que Maroun puisse réagir il reçu deux frappe de la main droite de la part de Edwin sur son visage ( on peut constater les blessure sur la photographie1). Lorsque les gens séparaient Edwin, son père et son chauffeur de Maroun toutes les personnes présentes commencèrent a critiquer le père est a interroger sur les raisons qui avait pousser unepersonne de la quarantaine de venir effrayer et violenter un garçon de l’âge de son fils. Lorsque le père fut arrivé au niveau du bureau de monsieur Assia (cpe) j’étais présent a coter de lui nous eurent laconversation suivante (traduis en français)
-(père de edwin) : Vien me parler un peu. Me faisant signe de le suivre de coter en me mettant la main sur mon épaule.
-(moi) : je ne parle pas avec desfou comme vous qui monte a l’école pour taper des enfants de l’âge de leurs fils .En enlevant sa mai de mon épaule, je reçu alors une bousculade venant de sa part
-(père de edwin) : viens me...
tracking img