Rapport tourisme durable

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1338 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Compte rendu de
M.Alberto Vallejo Peña

Compte rendu

Le vendredi 5 février 2010 s’est tenu à la faculté des sciences économiques, juridiques et sociales de Tanger une journée d’étude sous le thème du : « Tourisme durable, territoire et société » au profit des étudiants de la première année du Master Management Economique et Juridique des Organisations Touristiques. La journée d’étudea été animée par M.Alberto Vallejo Peña en présence du professeur Jamal Benamar, professeur Laila Hilal et Mme al Kattan.

Le professeur Benamar qui est le responsable du master a déclaré l’ouverture de la journée d’étude à 9 h en présentant le conférencier M. Vallejo Peña et en le remerciant pour s’être déplacé à titre bénévole pour donner cette chance aux étudiants du master de profiterde son savoir.

Ensuite Mme Al Kattan a pris la parole pour parler brièvement de l’importance du tourisme rural au Maroc. Directement après la parole a été cédée à M.Vallejo Peña.

M.Vallejo Pena qui est docteur en sociologie. Il intervient en tant que professeur à l’université de malaga depuis 2005. Il enseigne, entre autres, la sociologie du tourisme, la sociologie del’entreprise touristique et styles de vie. En tant que chercheur, il a été coordinateur à l’observatoire du tourisme à gibraltar en 2005 et 2006.

Pour ce qui est de son intervention, elle s’est étalée sur toute la journée (jusqu’à 17h) avec une pause de 2h a midi. Elle a portée sur 5 points essentiels :

- le tourisme durable, définition, objectifs…
- gestion territorialetouristique et « política Real »
- les effets positifs de la gestion du territoire et des espaces touristiques
- Cas de BENIDORM -
- les effets négatifs de l’expansion territoriale de Gibraltar.
- les nouvelles technologies et le tourisme culturel

A noter que M. Vallejo a était accompagné par des étudiants pour faire une traduction simultanée del’espagnol vers le Français et vis vers ça. Ces derniers se sont relayés pour assurer une traduction de qualité pendant tout le séminaire. Parmi les étudiants qui on participé à la traduction on note : Benjelloun Youssef, Derdeb Med Amine Al Haouzi et Benami Abdel Aziz.

Les effets négatifs de l’expansion territoriale de Gibraltar

Gibraltar est une colonie anglaise d’outre mer. Sa populationlocale ne se considère pas comme étant des citoyens anglais, ils veulent s’affirmer en tant qu’habitants de Gibraltar, en assumant leurs spécificités linguistiques (le llanito) et leur culture méditerranéenne.
Selon le traité d’Utraicht, les eaux territoriales bordant la roche sont soumis à la souveraineté espagnole.

A Gibraltar, il existerait plus d’entreprises que d’habitant ! Gibraltar aune économie basée sur l’activité portuaire car il possède une zone franche. Le tourisme constitue un de ses autres revenus. Gibraltar est un paradis fiscal, c’est incontestablement un des hauts lieux de blanchiment d’argent dans le monde.

Les investissements qui se font à Gibraltar témoignent d’une ambition affichée de croissance. Gibraltar possède déjà un aéroport, un port, … sesinvestissements ne pourront perdurer qu’aux détriments des intérêts espagnols dans cette zone (vue la proximité de Gibraltar à l’Espagne). Sachant que le territoire de Gibraltar ne dépasse pas les 6 km2 une question s’impose: comment Gibraltar pourra absorber tous ces flux qui résulteront de ses mégaprojets futurs?

Cette avidité de croissance pousserait indéniablement le gouvernement deGibraltar à grignoter des parts de terrains pour assurer sa propre croissance.
Ce modèle de développement est le moins qu’on puisse dire absurde. Il serait à l’origine d’une transformation du paysage, d’une surconsommation des ressources et d’un déséquilibre environnemental grave. Il est à l’encontre du discourt des pays riches qui prônent un model de développement durable.

L’Espagne...
tracking img