Rapport vente

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2512 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 septembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dossier

7
C22 -

Présenter les produits à la vente

C24 -

Maintenir l’attractivité de la surface de vente

Objectifs de formation
Objectifs de formation
C22
- Identifier les objectifs de vente du point de vente et les règles de présentation qui en découlent - Effectuer et analyser un relevé de plan (tout ou partie du linéaire, du rayon, du magasin) - Dégagerles points forts et les points faibles d’une implantation - Consulter le schéma d’implantation du rayon et/ou du magasin - Disposer les produits et les mettre en valeur - Installer les promotions

C24
- Repérer et expliciter les conséquences générées par la démarque connue et inconnue - Réaliser tout ou partie des opérations liées au maintien de l’espace de vente enétat vendeur (rotation des produits, détection des produits impropres...) - Dégager les facteurs d’ambiance du point de vente

Vous travaillez toujours dans l’hypermarché Val d’Europe. Vous devez appréhender la présentation marchande des produits et intégrer comment il est possible de maintenir l’attractivité de votre point de vente.

127

Partie

1 - Le marchandisageDéfinition : le marchandisage est un ensemble de techniques dont le but est de séduire le client et de le faire acheter plus. Pour cela les grandes surfaces utilisent de nombreuses techniques. Tout est bien calculé. Il faut proposer le bon produit, au bon moment, au bon endroit et au meilleur rapport qualité/prix ; le produit doit se vendre sans l’intervention d’un vendeur.1

Présenter les produits à la vente

Document 1
Le merchandising, qu’en France on appellera marchandisage est une invention qui est née avec le libre-service. C’est une pratique qui est apparue avec les grandes surfaces (hyper et supermarchés) dans les années 60. C’est le libre-service qui a amené les distributeurs a réfléchir à la meilleure façon de vendre leursproduits sans la présence de vendeurs. En vente traditionnelle, pour que le consommateur ait accès au produit, mais également pour qu’il puisse avoir envie (et non pas besoin) de l’acheter, l’entremise d’un vendeur était nécessaire. Avec l’avènement du libre-service, le produit a été chargé de se vendre lui-même. Il y a donc eu accès direct du consommateur au produit, maisaussi concurrence accrue entre toutes ces références qui se côtoient sur les rayonnages des grandes surfaces. Le linéaire est devenu le « fonds de commerce des fabricants et des distributeurs ». Pour qu’un produit se vende en libre-service il doit avant tout répondre aux attentes du consommateur, se démarquer des milliers d’autres produits qui sont présents dans leslinéaires, mais aussi répondre à des impératifs de gestion (se vendre rapidement et dégager une marge intéressante). On distingue : - le marchandisage de séduction, il attire le client en travaillant le visuel, l’offre produit, les facteurs d’ambiance, la signalétique, - le marchandisage de gestion, il attire le client grâce à un travail sur l’implantation des produits dans lesrayons.

Document 2
Définition tirée d’un dictionnaire encyclopédique Ensemble de techniques visant à présenter à l’acheteur éventuel, dans les meilleures conditions matérielles et psychologiques, le produit à vendre (PLV, étalage,…). C’est le terme officiel pour merchandising.

1.1 -

Prenez connaissance des documents 1 et 2.

Indiquez l’intérêt du marchandisage pour lecommerçant :
................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................
tracking img