Rapport d' activite

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 34 (8369 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Rapport d’activité

Titre RNCP
Chargé d’accompagnement social et professionnel

Marie-Cécile NEEL

Table des Matières

1 Introduction
2 Présentation de l’Association de logement pour jeunes travailleurs
2.1 Historique de l’A.L.J.T.
2.2 L’A.L.J.T. en chiffre
2.3 Localisation des résidences
3 Mon activité professionnelle
3.1 Etude de Cas 1 : L’accueil de personnes étrangères3.1.1 Le contexte
3.1.2 Le travail de préparation
3.1.3 L’accueil
3.1.4 L’analyse
3.2 Etude de Cas 2 : Les règlements des loyers, révélateur d’une situation problématique
3.2.1 Le contexte
3.2.2 Analyse de la situation
3.2.3 Etape 1 : La prise de contact
3.2.4 Etape 2 : L’accompagnement
3.2.5 L’analyse
3.3 Etude de Cas 3 : L’avenir d’une mèrecélibataire
3.3.1 Contexte : Rapport Social de Melle D.
3.3.2 Le suivi chronologique
3.3.3 L’analyse
3.4 Etude de Cas 4 : Une réorientation professionnelle
3.4.1 Contexte
3.4.2 Bilan
3.4.3 Projet
3.4.4 Etape 1 - Les recherches documentaires
3.4.5 Etape 2 - Rencontres avec des professionnels
3.4.6 Étape 3 - La piste retenue
3.4.7 Étape4 - Les actions engagées par Marie
3.4.8 Conclusion
4 Bilan Personnel (Conclusion Générale)

Introduction

Ma formation initiale est un BTS Tourisme. J’ai travaillé dans ce secteur pendant 3 ans (Réservation de voyage dans un call center, service litige/contentieux). Mon projet initial était de rejoindre les services de confection de voyage ou de brochures. N’ayant aucune évolutiondans mon projet, j’ai donc réorienté ma carrière professionnelle vers l’assistanat. Mon premier poste (en intérim) fut dans un grand groupe automobile en tant qu’assistante du directeur des services généraux. Puis après cette mission j’ai eu l’opportunité de rejoindre une association qui gère des résidences pour jeunes travailleurs : A.L.J.T (Association de Logement pour Jeunes Travailleurs).Cette association a pour but de fournir des logements aux jeunes entrant dans la vie active.

J’ai commencé en mai 1997 comme intérimaire au poste d’assistante de suivi clientèle sur les résidences de Fontenay aux roses et Châtillon (92), puis en CDD à Créteil et enfin concrétisé en CDI en étant affectée sur les résidences du 91, Juvisy sur orge, Viry Châtillon et Brétigny sur Orge.

A la suite dedeux évaluations, mon employeur m’a fait remarquer que je n’avais aucun diplôme dans le domaine social. Il m’a donc offert l’opportunité de suivre une formation de mon choix et par la suite d’occuper le poste de chargé de suivi clientèle ou chargé d’accompagnement.

Dans le cadre de la validation du diplôme, j’ai été amenée à suivre un stage de deux mois en tant que chargé de suivi clientèle ausein des résidences de Créteil et Chevilly Larue.

Ce stage m’a permis d’acquérir une autonomie, de l’expérience et suivre quatre jeunes résidents dont leurs situations me semblaient intéressantes à exposer dans ce rapport d’activité.

Dans un premier temps, je présenterai l’association et les résidences. Puis je décrirai mon activité professionnelle en tant que chargé de suivi clientèle ausein des résidences et enfin j’exposerai les situations des quatre résidents.

Présentation de l’Association de logement pour jeunes travailleurs

1 Historique de l’A.L.J.T.

Les mouvements de jeunesse et d’éducation populaire tels que la JOC[1], et la volonté de modernisation du pays par les responsables politiques et la caisse des dépôts et consignations donne naissance à l’A.L.J.T en 1956.Son but est de fournir un logement décent pour les jeunes débutants dans la vie active.

En 1966 une vingtaine de foyers sont créés en même temps que les grandes constructions de l’époque. La majorité des résidents sont des salariés de grands groupes industriels. En général, les résidents quittent le foyer au bout d’un an en moyenne : prise d’un logement individuel, départ au service...
tracking img