Rapport

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 33 (8010 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
[pic]

HQE®,
mode d'emploi

14 mars 2006

HQE[1], mode d’emploi

Intégrer l'environnement dans la logique des acteurs

La démarche HQE 1 a pour but de guider les maîtres d’ouvrage et leurs partenaires dans une approche environnementale. C’est une démarche totalement volontaire pour intégrer l’environnement dans la logique des acteurs du bâtiment, et surtout pas une « couche »d’environnement imposée en plus de toutes les contraintes habituelles.

1 Une recherche de qualité de vie

L’objet est de créer ou réhabiliter des bâtiments dans un souci appuyé d’environnement, à la fois pour leurs usagers et pour la collectivité. Un « bâtiment HQE » est avant tout un bâtiment qui répond à une attente : un logement où les habitants sont en bonne santé, se sentent bien et paient descharges modérées ; une école où les élèves et les enseignants trouvent de bonnes ambiances de travail, température (confort d’hiver et d’été), éclairage, acoustique, une bonne qualité de l’air ; ou encore un bureau ou un commerce agréable où les personnels comme les autres usagers sont heureux de se rendre.

Paysage et effet de serre
C’est l’environnement au sens de la qualité de la vie qui estainsi visé. C’est un premier objectif, mais il ne suffit pas. Il faut en même temps que le bâtiment soit bon pour l’environnement au sens large : contribution à un paysage, bonne intégration des services urbains (assainissement et écoulement des eaux pluviales, collecte sélective des déchets, réseaux de chaleur, desserte en transports collectifs, etc.), réduction des consommations de ressourcesnaturelles(matériaux, énergie, eau, etc.) et des rejets (gaz à effet de serre notamment).

Les Français interrogés en février 2005 par l’institut IPSOS[2] confirment cette double approche : « Environnement et confort en tête des attentes » : pour 42%, « le respect de l’environnement est le critère le plus important dans l’achat d’un logement neuf », tandis que « le confort est une notionessentielle dans l’achat d’un logement pour 41% des personnes interrogées ».

2 Un mouvement de progrès pour faire face à des exigences nouvelles

Répondre à toutes ces demandes n’est pas chose nouvelle. De nombreux bâtiments anciens répondent à ce cahier des charges, mais le monde change : les usagers sont plus exigeants pour leur confort, ils souhaitent de meilleures garanties pour leur santé, tandisque les ressources naturelles et notamment énergétiques se raréfient, que leur coût augmente, que les rejets dans l’eau, l’air et les sols posent des problèmes locaux ou planétaires. Offrir un cadre de vie toujours plus sûr et agréable, tout en pesant le moins possible sur l’environnement, tel est l’enjeu. Pour y répondre dans de bonnes conditions économiques, de nombreux professionnels semobilisent, des techniques et des matériaux nouveaux sont mis au point, un vaste mouvement de progrès se met en marche. Cela est vrai dans tous les pays industrialisés, où différentes méthodes sont proposées aux acteurs du bâtiment, au-delà de la réglementation qui se durcit régulièrement. En France, après les approches sectorielles, partant notamment de l’énergie ou des matériaux, la démarche HQEtraduit cette nouvelle donne : réaliser des bâtiments sains et confortables dont les impacts sur l’environnement soient les plus maîtrisés possibles.

HQE, un langage commun

Pour construire un bâtiment, pour le réhabiliter ou le rendre plus performant et plus agréable, de nombreux acteurs doivent se coordonner. Tout d’abord le propriétaire, commanditaire des travaux, que l’on appelle le « maîtred’ouvrage ». Il doit savoir précisément à quel besoin le bâtiment répond, les attentes de ceux qui y vivront ou y travailleront, les conditions de son futur entretien et de son exploitation. Il peut se faire aider de conseils et de programmistes, mais la responsabilité du projet lui appartient. Il va faire appel à des concepteurs, architectes, bureaux d’études et économistes, qui constituent la...
tracking img