Rapport

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1018 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les accidents de la vie courantes

Définitions : Un accident de la vie courante est un traumatisme non intentionnel qui ne survient ni sur la route , ni pendant les heures de travail .

Les Accidents de la Vie Courante se répartissent entre :

les accidents domestiques
les accidents survenant à l'extérieur (magasin, trottoir, ...)
les accidents de sports
les accidents de vacanceset loisirs

Epidémiologie :
Chaque étape du développement de l’enfant comporte des risques spécifiques
Chaque jour , 2000 enfants de 0 -6 ans sont victime d’accidents de la vie courante
Pour les jeunes enfants entre 0 et 4 ans, l’intérieur de la maison (accident domestique) représente le principal lieu d’accident.

80 % des accidents de la vie courante des enfants de 0 à 6 ans sedéroulent lors d’activités de jeux et de loisirs à l’intérieur ou à l’extérieur de la maison.

Entre 9 - 18 mois :

L’enfant commence à se mettre debout puis a marcher et il explore le monde qui l’entoure .

VERS 9 mois
L’électrocution
La coupure
L’écrasement des doigts dans porte
L’empoissonnement par médicaments ou par produits entretien

VERS 12 mois
Brulure cuisine
Chuteescalier
L’asphyxie par enfermement de la tète dans sac plastique

Les parents doivent
- avoir des réflexes sécuritaires : ne pas créer de situation à risque (chaise près d’une fenêtre, produits toxiques transvasés dans une bouteille d’eau minérale, appareils électroménagers branchés sans surveillance…).
- faire preuve de pédagogie : la punition ou la dispute ne sont pas bonnes conseillères ;pour qu’un enfant prenne conscience du danger, il faut le lui expliquer.
- et dans tous les cas, ne jamais laisser un enfant seul sans surveillance dans une maison.

Les parents ont un rôle d’éducation .
Ils doivent trouver une juste mesure :
d’un côté mettre en garde et amener à l’apprentissage nécessaire face au danger
de l’autre coté ils doivent laisser suffisamment de liberté pourpromouvoir l’harmonie du développement de la personnalité de l’enfant à travers la découverte du monde qui l’entoure .

Mieux vaut prévenir que guérir, attention aux dangers domestiques

QUELS QUE CONSEILS

L’électrocution

- Les prises : l’enfant risque de mettre les doigts à l’intérieur, utiliser donc des caches prises lorsqu’elles ne sont pas utilisées sinon rendre inaccessible lesdifférents branchements.
- Les appareils électroménagers : mettre les appareils électriques hors de portée des enfants et utiliser des fils électriques courts ; ne jamais brancher d’appareils électriques à proximité d’eau.

La coupure

- Les portes : bloquer les portes avec des blocs portes, et surtout apprendre aux enfants à ne pas s’amuser avec et à ne pas mettre leurs doigts dans cesdernières.
- Les appareils tranchants : débrancher et ranger les appareils électroménagers (mixeur, couteau électrique…) immédiatement après les avoir utilisés et nettoyés. Faire de même avec les outils de bricolage.

L’empoisonnement

- Les médicaments : les ranger dans un placard hors de portée des enfants et expliquer les risques possibles en cas d’absorption ; ne jamais présenter lesmédicaments comme des bonbons.
- Les plantes : certaines plantes peuvent provoquer des intoxications ou des allergies ; vérifier la non-toxicité des plantes d’intérieur.
- Les produits ménagers et chimiques : les ranger dans un placard hors de portée des enfants, expliquer les risques possibles en cas d’absorption et les laisser dans leur contenant d’origine.

La brûlure

- La casserole :éloigner tout ce qui pourrait blesser ou brûler l’enfant du bord de la cuisinière et tourner le manche de la casserole vers l’intérieur de la cuisinière, c’est-à-dire vers le mur.
- Le four : équiper la porte du four d’une grille ou d’une porte de protection ; préférer si possible un four avec une porte isotherme.
- Les plaques de cuisson : utiliser des protège-plaques pour les plaques...
tracking img