Rapport

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 27 (6642 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Avant propos
Le stage est une étape fondamentale dans le processus de formation de l'étudiant, c’est une occasion pour la mise en application des concepts et principes de base acquis au cours des études théoriques. Il permet également d’établir le premier contact avec l’entreprise et de se familiariser avec son environnement.
Consciente de cela l’Ecole Nationale de Commerce et de Gestion deSettat oblige ses élèves à passer chaque année un stage professionnel. Le premier stage, qui commence à la fin de la deuxième année, est un stage d’observation.
Ainsi, j’ai été amené à effectuer mon stage cette année au sein d’une grande entreprise opérant dans un secteur à fort potentiel : le secteur des assurances. Il s’agit du groupe MAMDA/MCMA (Mutuelle Agricole MarocaineD’Assurance/Mutuelle Centrale Marocaine D’Assurance).
Le présent rapport va essayer de mettre le point sur les différents aspects qui ont caractérisé mon stage au sein du bureau de la MAMDA/MCMA de Sala El jadida, en commençant par une présentation du secteur des assurances, du groupe MAMDA/MCMA et de son environnement. Ensuite vient la partie réservée à la description de l’activité quotidienne dubureau qui sera complété par un diagnostic global de l’entreprise dans lequel j’ai présenté quelques suggestions.

Introduction
Nul ne peut ignorer le rôle que joue le système financier dans la stimulation de la croissance et ce, à travers la collecte et l'injection des flux financiers dans les rouages de l'économie. Dans ce cadre le secteur des assurances, entre autres, joue un rôleimportant. Ce secteur ne cesse de prendre de l'importance, que ce soit par les sommes importantes qu'il draine ou par les tendances lourdes qui le caractérisent ces dernières années. Avec l'amorce du nouveau millénaire, le secteur des assurances au Maroc à l'instar des autres pays de par le monde connaît de profondes mutations et se trouve ainsi confronté à de grands et importants défis(libéralisation, concentration, bancassurance…) qui vont certainement affecter le processus de sa croissance, des défis qui une fois relevés, le secteur sortira certainement plus solide et plus apte à mener à bien sa principale mission, qui est celle de permettre à l'économie marocaine de mieux intégrer le nouveau siècle. Le marché marocain des assurances compte 18 compagnies après les différentesopérations de concentration, dont 5 représentent près de 80% de l'encaissement total.
La restructuration conduite depuis 1995 et la vague de concentration, ont entraîné la liquidation du quart des compagnies du secteur. Le marché de l’assurance au Maroc a un chiffre d’affaires qui représente encore moins de 3% du PIB. Le secteur a poursuit sa restructuration avec l'adoption en novembre 2002 d'un nouveaucode des assurances qui régit les opérations effectuées par les assurances, les mutuelles et les banques-assurances.

Chapitre I : Présentation du groupe
MAMDA/MCMA

Le groupe MAMDA / MCMA est un ancien opérateur dans le secteur
des assurances au Maroc. Il est l’émanation d’un passé mutualiste datant
de 1920.

I. Activitédu groupe MAMDA/MCMA:

Le Maroc, pays à vocation agricole, s’est orienté vers le développement
de ce secteur en apportant soutien et assistance à un système d’assurance offrant des produits adaptés aux besoins du monde agricole. C’est ainsi que fut créée, en 1963, la Mutuelle Agricole Marocaine d’Assurance MAMDA. Sa vocation lui confère un champ d’action concentré sur l’agriculture etcouvre ainsi l’ensemble des risques qui s’y relient. Cependant, pour répondre aux nouvelles exigences du marché vu la demande croissante pour les produits d’assurances, et afin de subvenir aux besoins actuels, la mutuelle a étendu son champ d’intervention au monde non agricole, par la création de la Mutuelle Centrale Marocaine d’Assurance MCMA. Sa vocation est plus large. Elle prend en...
tracking img