Rapport

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3233 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Gestion maîtrisée des déchets solides urbains et de l’assainissement dans les pays en voie de développement : les besoins en études scientifiques et techniques spécifiques, et en outils méthodologiques adaptés
Par Guy MATEJKA École nationale supérieure d’ingénieurs de Limoges Université de Limoges(France) matejka@ensil.unilim.fr Par Yvette BOUVET Institut Génie de l’environnementéco-développement IG2E Université Claude Bernard (France) Par Evens EMMANUEL Université Quisqueya (Haïti) Par Jean KOULIDIATI Université de Ouagadougou (Burkina Faso) Par Emmanuel NGNIKAM École nationale supérieure polytechnique Université de Yaoundé I (Cameroun) Par Emile TANAWA École nationale supérieure polytechnique Université de Yaoundé I (Cameroun) Par Paul VERMANDE Institut national des sciences appliquéesde Lyon (France) Peu de recherches appliquées exhaustives sont réalisées sur les problèmes d’assainissement des villes du Sud et les besoins sont évidents. Des outils méthodologiques adaptés pour les choix de filière d’élimination des déchets solides et d’assainissement des quartiers sont nécessaires. Des équipes de chercheurs du Sud et du Nord se sont rassemblées dans un réseau pour travaillerensemble à l’élaboration de ces outils. Leurs travaux ont déjà apporté une première réponse ; cet article en témoigne qui, dans un premier temps, fait le bilan de la situation et, dans un second temps, décrit l’approche méthodologique nécessaire à l’instauration d’un schéma pérenne pour l’assainissement urbain. Introduction Le bilan de la gestion des déchets solides et de l’assainissement des villesdu Sud est loin d’être positif, et il n’est pas nécessaire de démontrer l’importance de ces deux questions pour le développement de communautés qui y vivent vis-à-vis d’un objectif de santé publique et d’héritage pour les générations futures. Les causes sont connues : en premier lieu, l’exode rural et la métropolisation des villes avec ses conséquences dans les domaines de l’habitat, del’éducation, de la santé et de l’environnement, et, en deuxième lieu, la mauvaise gouvernance. Confrontés à des problèmes de planification, de gestion et de financement, les responsables locaux n’ont pas pu maîtriser l’implantation de populations les plus démunies dans les zones les plus exposées.

141

Les principales difficultés rencontrées sont les suivantes : des infrastructures urbaines inopérantes(voirie, réseau téléphonique et électrique, adduction d’eau et assainissement, collecte de déchets) ; un financement très irrégulier des dépenses ; des problèmes de fonctionnement et de maintenance des équipements de base ; des personnels sous qualifiés ; et, enfin, le manque chronique de données locales. La ville peut être considérée comme un écosystème qui pour vivre, croître et se régénérerextrait du milieu naturel des ressources et les rejette dans le même milieu : ses besoins sont énormes compte tenu de sa croissance exponentielle. Dans une perspective de développement durable, la ville devra prélever le moins possible et réduire ses rejets de toute sorte, gazeux, liquides et solides. Pour y parvenir, il est urgent de créer les conditions d’une éco-gestion des ressources naturelles,des déchets et des rejets, de l’énergie et de l’environnement en général, qui repose sur : — la gestion des espaces naturels et des ressources ; — la limitation de la consommation d’énergie non renouvelable et la promotion de nouvelles sources d’énergie renouvelable (soleil, vent) ; — la réduction des déchets et leur valorisation par le recyclage, le réemploi ou la réutilisation ; — le contrôledes rejets aqueux domestiques et industriels ; — la limitation des rejets gazeux. Par insuffisance de moyens et d’appuis aux équipes locales, peu de recherches appliquées exhaustives sont réalisées sur ces questions, même si les besoins sont évidents : études scientifiques et techniques, bases de données, outils méthodologiques adaptés pour les choix de filière d’élimination des déchets...
tracking img