Rapprochement bancaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1096 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le banquier procède aux paiements de fournisseurs par prélèvement automatique sur le compte de l'entreprise et informe celle-ci dans un deuxième temps.
des erreurs sur les sommes peuvent être commises par l'entreprise ou par la banque.

La technique de l'état de rapprochement va permettre de justifier les différences de soldes.

Remarque : un tel raisonnement est aussi valable pour leschèques postaux

I MÉTHODOLOGIE DE L'ÉTAT DE RAPPROCHEMENT

La construction d'un état de rapprochement se fait en plusieurs étapes :

1ière étape : on place côte à côte une édition du compte 512 Banque tenu par l'entreprise et l'extrait de compte adressé par le banquier.

2ième étape : on pointe les soldes de départ. En cas de différence, on recherche et on pointe les sommes quiéquilibrent les soldes de départ.

La différence de soldes de départ s'explique souvent par le fait que certaines sommes pointées ont été enregistrées dans le compte 512 Banque au cours de la période précédente alors qu'elles on été enregistrées en début de période de rapprochement chez le banquier.

Une astuce consiste à comparer le numéro du premier chèque enregistré par l'entreprise et le numéro dupremier chèque enregistré chez le banquier. Si le premier numéro enregistré par le banquier est antérieur au premier numéro enregistré par l'entreprise, il y a la l'explication de la différence des soldes de départ

3ième étape : on pointe les sommes identiques en procédant par croisement :

512 Banque

Compte entreprise (chez le banquier)

Certains montants recherchés peuvent êtredécrits par des sommes différentes :
Exemple : une remise de chèques de 5 000 F peut être enregistrée par le banquier comme une remise de
3 000 F et de 2 000 F si il y a respectivement 3 000 F de chèques relevant de la place bancaire et 2 000 F de chèques hors place.

Certaines sommes peuvent faire l'objet d'une inversion de chiffres :
Exemple : on a porté la somme de 2 590 F sur le compte512 Banque alors que le banquier a enregistré la somme de 2 950 F. Dans le cadre d'un énoncé, il faut admettre que c'est la banquier qui a raison
Il convient alors de pointer ces sommes avec réserve ( / * pour ne pas oublier qu'il faudra régulariser)

4ième étape : on construit le document "état de rapprochement" qui va récapituler les sommes non pointées et rapprocher les soldes de fin depériode.

5ième étape : on enregistre les régularisations nécessaires dans la comptabilité de l'entreprise.

Remarque : il est conseillé d’établir, pour chaque compte bancaire un état de rapprochement au moins une fois par mois.

II APPLICATION

L'entreprise DUPONT S.A a réuni côte à côte une édition du compte 512 Banque et l'extrait de compte qui lui a été adressé par son banquier :DUPONT SA En date : du 31/10/98

GRAND LIVRE PARTIEL
Du compte 512000 au compte 512000
Du O1/10/98 au 31/10/98
512000 BNP
MVT JL Date Libellé de l'écriture Débit Crédit
01/10 Solde à nouveau / 8 542,25
417 JU 05/10 Remise de chèques / 5 000,00
420 JU 07/10 Ch n° 000327 à Fr. LEGRAND / * 5 240,00
432 JU 15/10 Ch n° 000328 à Trésor Public / 2 450,00
433 JU 18/10 Dépôt d'espèces /3 000,00
439 JU 26/10 Ch n° 000329 à Fr MAURY 2 980,00
440 JU 28/10 Ch n° 000330 à Fr DUGUY 4 760,00
TOTAUX 16 542,25 15 430,00
SOLDE AU 31/10/98 1 112,25

L'extrait de compte envoyé par la BNP se présente ainsi :

BNP Banque Nationale de Paris Votre extrait de compte au 31/10/98
La direction de votre agence, à l'adresse ci-dessous est à votre disposition pour vous fournir tousrenseignements sur ce document : BNP 3 Av. de la gare 34 000 Montpellier 04 67 223 223 DUPONT S.A 23 Av. Jean Jaurès 34 000 MONTPELLIER
Date Libellé Débit Crédit
01/10 Solde à nouveau / 10 122,25
02/10 Ch n° 000326 / 1 580,00
05/10 Chèques à l'encaissement. Place / 3 500,00
06/10 Chèque à l'encaissement Hors place / 1 500,00
12/10 Ch n° 000327 / 5 420,00
17/10 Ch n° 000328 / 2...
tracking img