Rationnement des credits

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2425 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 août 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
FACULTE DE SCIENCES JURIDIQUES,ECONOMIQUES
ET DE GESTION DE JENDOUBA

ROUAHI TAREK

SATFOURI LAKHDHER

MASTERE RECHERCHE EN MONNAIE, FINANCE ET BANQUE

THEME : LE RATIONNEMENT DE CREDIT

ANNEE UNIVERSITAIRE : 2010/2011

PLAN

INTRODUCTION

PARTIE I : RATIONNEMENT DE CREDIT ET ASYMETRIE

DE L’INFORMATION

A- Le rationnement du crédit

1) définition2) les types de rationnement de crédit

B- Asymétrie de l’information : information imparfaite

1) L’anti-sélection ou sélection adverse

2) Le risque moral

PARTIE II : CONSEQUENCES OU IMPACT DU RATIONNEMENT

DE CREDIT

A- sur les ménages

1) l’investissement crée l’épargne

2) les dépôts non rémunérés

B- sur l’économie1) le rationnement de crédit conduit l’économie au ralentissement

2) le rationnement de crédit est un risque pour la banque elle même

CONCLUSION

INTRODUCTION

Dans une économie d’endettement, le crédit est le principal outil de création de la monnaie. C’est un acte par lequel une institution financière met à la disposition de ses clients une somme d’argent moyennant lepaiement d’un taux d’intérêt (prix de l’argent) pour une période bien déterminée. En effet le crédit joue un rôle déterminant dans la croissance économique ; l’évolution des prêts et l’utilisation de ceux-ci dans des secteurs rentables aura donc un impact positif sur le développement économique à travers l’augmentation des investissements, de la production et de la consommation. Par ailleurs lorsqu’ily a croissance économique, certaines institutions financières ont tendance à augmenter le volume de crédit du fait que les conditions macro économiques sont favorables (ce qui facilite le remboursement). Toutefois, lorsqu’un investisseur octroie un prêt, il ne s’intéresse qu’à la rentabilité des capitaux empruntés, à son objectif personnel et son autonomie de gestion ; par contre, le prêteurapprécie plutôt la solvabilité et le respect des engagements de l’emprunteur. L’attention portée à la capacité de remboursement de l’emprunteur incite donc les bailleurs de fonds à se protéger contre le risque de défaut du client ; si ces risques entraînent des coûts très critiques pour l’agence, alors les fournisseurs rationnent le crédit. Si dans des conditions normales, pourquoi les banquesrationnent-elles leurs crédits ? Proprement dit, qu’est ce que c’est que le rationnement de crédit ? Quelles sont ses différentes formes, qu’est ce qui engage le rationnement de crédit ? Et quelles conséquences entraîne t-il dans les ménages et l’économie ? Tels sont là les points clés qui nous permettront de mieux cerner la notion de rationnement de crédit.

PARTIE I : RATIONNEMENT DE CREDIT ETASYMETRIE DE L’INFORMATION

A- NOTION DE RATIONNEMENT DE CREDIT

1) Définition

La notion de rationnement de crédit est très utilisée dans le langage économique et financier. Plusieurs auteurs ont donné leurs avis par apport à une définition formelle du terme.

Pour BESTER et HELMUT, le rationnement de crédit se décrit par le fait que « lorsque certains emprunteurs obtiennent desprêts tandis que d’autres n’en obtiennent pas, même s’ils sont prêts à payer le taux d’intérêt que les prêteurs demandent, même plus élevés et / ou de fournir plus de bien en garantie car la demande de crédit est inférieur à l’offre et l’ajustement se fait par l’offre et non par les prix ».

D’après STIGLITZ et WEISS, il y a rationnement de crédit lorsque l’emprunteur est disposé à accepterles conditions de prêt établies par le prêteur même si celui-ci disposant de ressources suffisantes et que le prêt lui est toutefois refusé (certains emprunteurs sont contrains par des lignes de crédit fixées qu’elles ne doivent pas dépasser sous n’importe quelles circonstances, d’autres sont purement refusés de prêts).

En bref, le rationnement de crédit est pour une banque le fait de...
tracking img