Raul gonzalez blanco

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 39 (9664 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Raúl González Blanco, dit Raúl, est un footballeur international espagnol né le 27 juin 1977 à Madrid, qui évolue au poste d'attaquant pour le club allemand de Schalke 04.
Considéré comme le meilleur joueur espagnol et l'un des meilleurs joueurs de l'histoire du football, Raúl est surtout connu comme l'emblématique numéro 7 et capitaine du Real Madrid qu'il ne quittera qu'en 2010 après seizeannées passées au club. Il détient le record du nombre de matchs joués (741) et de buts inscrits en faveur des "merengues" (323). Il est également le meilleur buteur de tous les temps en Ligue des Champions avec 71 buts, compétition qu'il a remporté à trois reprises, ainsi que le meilleur buteur en activité du championnat d'Espagne.
Avec 44 buts, il a été pendant 8 ans le meilleur buteur del'histoire de la sélection espagnole avant que David Villa ne batte son record le 25 mars 2011 face à la République Tchèque.
Il est le seul joueur à avoir obtenu trois fois le titre de meilleur attaquant de l'année par l'UEFA (1999/2000, 2000/2001, 2001/2002).
Dans la vie privée, Raúl est marié à l'ancien mannequin espagnole Mamen Sanz depuis le 30 juin 1999, et il est père de quatre garçons et d'unefille : Jorge, Hugo, Hector, Mateo et Maria.

Enfance et Débuts[modifier]

Raúl González a grandi dans une très modeste famille de la Colonia Marconi, à San Cristobal de Los Angeles, quartier pauvre de Madrid. C'est ici qu'il commence à jouer au football en 1988. Quelques années plus tard, son père l'inscrit dans les équipes de jeunes de l'Atlético Madrid, toute sa famille étant de ferventssupporters du club. Lors de sa première saison, au poste d'ailier gauche, il marque 65 buts et conquiert le titre de champion d'Espagne minimes. Passé en cadets l'année suivante il est à nouveau champion. Malgré cela, le président du club, Jesus Gil y Gil est contraint de dissoudre toutes les catégories jeunes en raison de graves soucis économiques. C'est là, en 1992, que Raúl rejoint le Real Madrid,voisin et plus grand rival de l'Atlético. Pour sa première saison avec les cadets, il inscrit 71 buts en 33 matchs. Il passe rapidement chez les juniors B (- 18 ans) puis les juniors A. En 1994 il intègre le Real Madrid C et débute contre l'équipe du Corralejo de Fuerteventura avec 5 buts ! Grâce à des débuts exceptionnels, 16 buts en 7 matchs, il est convoqué par les moins de 18 ans espagnols.Raúl à la Maison Blanche[modifier]

1994-1997 : Les débuts d'une légende[modifier]

Raúl et son numéro 7, symboles du Real Madrid pendant de nombreuses années (ici en août 2008)
Le 29 octobre 1994, l'entraineur Argentin de l'équipe, Jorge Valdano convoque pour la première fois Raúl avec les A. Aligné d'entrée et malgré une défaite face au Real Saragosse, il fait parler de lui en donnant letournis aux défenseurs, se créant ses propres occasions et délivrant une passe décisive pour Amavisca. Son premier but surviendra 7 jours plus tard, le 5 novembre, face au club de son enfance, l'Atletico Madrid. Dans ce match, Raúl est étincelant, il provoque le penalty du premier but de son équipe, offre ensuite le second à son coéquipier Ivan Zamorano et marque le troisième d'une frappe du gauche enpleine lucarne à l'entrée de la surface, reprenant en une touche un service de Michael Laudrup. Sous l'impulsion de son nouveau prodige, le Real s'impose 4 à 2. Après cela, les apparitions de Raúl en équipe première seront nombreuses, il signera son premier doublé face au Celta Vigo (4-0, 18è j.), marquera au total 9 buts en championnat et 1 en coupe (10 buts en 30 matchs au total) et remporterason premier titre de champion à l'issue de la saison. Il remportera également le Prix Don Balón de joueur révélation de l'année. Une légende est née...
À la suite de ce premier exercice, la progression de Raúl sera stratosphérique. Le 30 septembre 1995 (5e journée), il inscrit son premier but dans un Clásico d'un superbe ballon piqué, ce qui deviendra sa marque de fabrique (1-0, 12e) et le...
tracking img