Reaa

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3666 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Rite Ecossais Ancien & Accepté - rituel de 1804
LE GRADE SYMBOLIQUE DE COMPAGNONS
AU R.E.A.A

Décoration de la Loge
La Loge est décorée comme au grade d’Apprenti.
Au lieu du Delta on place l’étoile flamboyante.
Le tableau est le même, mais on ajoute l’explication de la pierre cubique.
Au milieu de la Loge doivent être épars, outre les attributs d’Apprenti :
Un maillet,
uneéquerre,
un ciseau,
une règle,
un compas,
un glaive,
un hoyau, hoyau de sabotier
une pince
une pelle.
Les Frères sont décorés, savoir : le Maître du cordon bleu et les compagnons du tablier avec bavette rabattue.
Les titres des Dignitaires sont les mêmes qu’au grade d’Apprenti
 Ouverture
La Loge ouverte au grade d’apprenti le Vénérable frappe un coup et dit :
Frères premier etsecond Surveillant, annoncez aux Frères qui décorent vos Colonnes respectives que les travaux d’Apprenti sont suspendus pour passer à ceux de Compagnon.
Les surveillants répètent.
Le Vénérable frappe un coup et dit :
Vénérable premier et second Surveillants, invitez les apprentis à couvrir le Temple. Les apprentis étant retirés, le Vénérable dit :
D. - Frère premier Surveillant, quel est lepremier devoir d’un Surveillant en Loge de Compagnon ?
R. - Très Vénérable, c’est de voir si tous les Frères ici présents sont Compagnon Maçons
Le Vénérable frappe et dit :
Mes Frères, debout et à l’ordre de Compagnon, face à l’est.
D. - Frères premier et second Surveillants, veuillez parcourir vos Colonnes respectives et assurez-vous si tous les membres ici présents sont Compagnon Maçons.
Lessurveillants vont chacun sur leur Colonnes, à commencer par le dernier, prendre le signe, mot et attouchement de chaque Frère
Quand ce travail est terminé et que les surveillants sont rendus à leur place :
Le second Surveillant dit au premier :

 Tous les Frères de la Colonne du sud sont Compagnons
Le premier Surveillant dit :
 Vénérable, les Frères qui composent l’une et l’autre Colonne sontCompagnons
Le Vénérable se lève, se met à l’ordre de Compagnon, envoie par son Diacre le mot sacré de Compagnon au premier Surveillant
Le premier Surveillant envoie son Diacre le porter au Frère second Surveillant, celui-ci après l’avoir reçu frappe un coup et dit :
 Très Vénérable, il est juste et parfait.
Le Vénérable frappe cinq coups égaux répétés par les surveillants et dit :
 Au nomde Dieu et de Saint Jean d’Ecosse, je déclare la Loge de Compagnon ouverte et couverte ; il n’est plus permis de parler ni de passer d’une Colonne à l’autre sans en avoir obtenu la permission du Surveillant de sa Colonne.
A moi, mes Frères.
Tous font le signe et la batterie, puis il dit :
Prenez séance, mes frères
Frère Secrétaire, veuillez nous donner lecture des travaux de la dernière tenuede Compagnon
La lecture terminée et la sanction donnée, le Vénérable dit :
Frère Maître des Cérémonies, veuillez vous rendre dans les parvis du Temple vous assurer s’il y a des Frères Visiteurs.
Le Maître des Cérémonie rentre et fait son rapport.
 Réception
Le Vénérable dit :
Frère Maître des Cérémonies, allez préparer le Candidat et amenez-le dans l’état requis.
Il y va ; l’amène lescheveux épars sur les épaules, portant une Règle de la main gauche, dont un bout est appuyé sur l’épaule gauche, les bras nus, retroussés, sans habit ni gilet, la bavette de son tablier haute, il frappe en Apprenti à la porte du Temple
Le Vénérable dit :
 Voyez qui frappe ainsi, mon frère
Le premier Surveillant le dit au second et celui-ci au Frère Couvreur qui entrouvre la porte et demande quic’est.
Le Maître des cérémonies dit :
 C’est moi qui conduis un Apprenti, lequel demande à passer de la perpendiculaire au niveau. Le second Surveillant le répète au premier qui le dit au Vénérable lequel dit :
 Demandez lui son nom, son âge, ses qualités civiles et maçonniques.
Les demandes et réponses passent successivement du Frère Couvreur au second Surveillant de celui-ci au premier et du...
tracking img