Realisme brouillon

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3005 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
En 2001, dans l'Archipel des Comètes, le philosophe Michel Onfray constatait que les romans sont issus de l'imagination et de l'invention de son créateur. Pourtant des prestigieux romanciers du mouvement réaliste ont affirmes la fidélité de leurs romans a la réalité. Est-il vraiment possible de restituer le réel dans un roman? Afin de pouvoir répondre, nous allons étudier, tout d'abord,l'affabulation du roman, même réaliste. Ensuite, nous allons décrire l'illusion très fidèle de la réalité que les auteurs du XIXe siècle peuvent créer. Pour finir, nous allons voir les limites de l'ambition de restituer le réel.

Le philosophe Michel Onfrey considère le roman comme une œuvre « a l'affabulation, au mensonge, a l'invention et a l'imagination », faisant directement référence a l'irréel. Eneffet, par définition, le roman est un récit d'aventure imaginaire en prose. Il a été créer afin de divertir, rêver et s'échapper de la réalité. Les romans permettent une infinité de possibilité pour l'invention du cadre spacio-temporel et des personnages, héros de fiction, comme dans le roman Micromegas de Voltaire, qui met en place des personnages d'une intelligence et capacité supérieure, etdes planètes inconnues.

Dans les romans réalistes, les environnement dans lesquels les personnages vivent, sont réels et ainsi que pour les noms. Par exemple dans Bel-ami par Maupassant, le personnage vit a paris, la capital de la France. Plusieurs noms de rues et lieux apparaissent plusieurs fois dans les différents textes du corpus: les Tuileries, les Champs-Elysees, la Madeleine et lesHalles.
Afin de donner l'illusion de la réalité, les auteurs décrivent avec grandes précisions les lieux dans lesquels les personnages évoluent, ainsi que les objets communs. Ces description sont fidèles a la réalité car elles proviennent des diverses observations et voyages de l'auteur.
De plus, les problèmes sociaux, abordes dans les romans, sont les réalités de la vie sociale de l'époque.
Pourfinir, les évènements cites dans les romans réalistes, sont des évènements historiques. Par exemple, dans Bel-ami, l'invasion de l'Algérie est décrite mais sous le nom du Maroc. Dans l'incipit de L'énigme des Blancs-Manteaux, M. de Chevert et la compagnie du Royal Dauphin sont cites, qui remportèrent la bataille de Bassignano contre les Autrichiens en 1745.

La société mise en place dans lesromans réalistes sont directement inspire et retranscrite a partir de la société d'époque. Les personnages évoluant dans ce milieu, possèdent les traits et la vie d'un homme de cette période. Par exemple, dans le livre Bel-ami, le héros Duroy, subit les réalités sociales comme la pauvreté et la prostitution des femmes (Rachel) au début du roman. Ensuite, il travaille dans le milieu du journalisme,la presse faisant partie de la vie de tous les jours des citoyens. Des reproches pourraient être fait sur le nom du Journal : La Vie Française, n'étant pas le nom d'un journal existant. Mais, Maupassant ne veut pas critiquer ou accuser un spécifique journal et en compensation de ce manque de fidélité a la réalité, d'autre journaux français sont cites comme Le Gaulois.
De plus, les désirs, rêveset buts des personnages réalistes sont communs et humains comme l'amour, la réussite professionnelle, la richesse, …

Certains romans réalistes sont bases sur des histoires vraies comme le roman Mme Bovarie par Flaubert. En effet, l'histoire est inspires par la vie de …

Bien sur, les histoires racontent dans ces romans ne sont pas banales, mais plus complètes, permettent un vue plus globaledes différents aspects de la réalités. Par exemple, en décrivant toutes les classes de la société ou en représentant différents types de personnalité.

De plus, les éléments imprévus de la vie, ne peuvent pas être contes comme une mort soudaine et inattendue, car si le personnage principal meurt, par exemple dans un accident de voiture, c'est la fin du roman.

Ce n'est pas réaliste mais le...
tracking img