Recession japon

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1405 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
REVUE DE PRESSE

Sujet libre : Le nombre important de faillites au Japon, ce qui a entrainer une récession sans précédent dans le pays,

Introduction:

Le nombre d'entreprises cotées japonaises ayant fait faillite cette année a atteint un niveau sans précédent depuis 1945, selon des statistiques publiées lundi. L'immobilier et le BTP sont particulièrement touchés. Les faillitesd'entreprises ont augmenté de 5,3% en novembre par rapport au même mois de l'année précédente pour s'établir à 1277, selon l'institut de recherche Tokyo Shoko. La plupart ont été victimes de la baisse des ventes engendrée par la récession.
Le Japon s'enfonce progressivement dans la crise. Le nombre de faillites d'entreprises a continué de grimper fortement en février (+ 21 %), à cause des répercussions dela crise, dépassant pour la neuvième fois de suite les 1 000 cas mensuels, indique, lundi 9 mars, l'institut spécialisé nippon Teikoku Databank.
"Cela fait six mois de suite que le nombre de faillites est en hausse en glissement annuel", souligne l'institut. Plus de quatre faillites sur cinq enregistrées en février seraient dues à une conjoncture économique fortement dégradée, sur fond debaisse de la demande intérieure et de plongeon des exportations (ventes en berne, factures impayées, commandes annulées, etc.).
Les sociétés déclarées en faillite en février ont affiché un montant global de dettes de 1 197,8 milliards de yens (9,6 milliards d'euros), soit près de deux fois et demie celui enregistré en février 2008 et 38,6 % de plus que l'ardoise laissée par les 1 156 entreprises quiavaient été contraintes de déposer leur bilan en janvier.

I – L'entrée en récession du Japon

Le Japon est entré dans une récession plus profonde qu'estimée en première approche a annoncé mardi le gouvernement, le produit intérieur brut (PIB) ayant régressé de 0,5% au troisième trimestre par rapport au deuxième, et non de 0,1%, selon les chiffres révisés.
Pour la première fois en sept ans,le Japon, deuxième puissance économique du monde, est donc bel et bien entré de plain pied en récession, cette dernière étant définie par deux trimestres consécutifs de diminution du produit intérieur brut.
Les entreprises, surtout les petites structures et celles dépendant largement des marchés extérieurs (secteur automobile en tête), sont victimes d'un affaiblissement de la demande dans lespays occidentaux durement touchés par la crise économique mondiale, ainsi que de difficultés d'accès au crédit.
1000 faillites par mois
Environ 1.010 entreprises japonaises ont mis la clef sous la porte au mois de novembre, ce qui marque le sixième mois de suite au cours duquel plus de 1.000 sociétés nippones ont été poussées à la faillite pour diverses raisons à commencer par la propagationde la crise économique.
Selon les déclarations des entrepreneurs concernés, quatre faillites sur cinq étaient dues à une conjoncture économique fortement dégradée, phénomène mondial qui a entraîné le Japon dans la récession (deux trimestres consécutifs de baisse du PIB).
Le coût élevé des matières premières est aussi une cause de cessation d'activité de firmes, la forte baisse récente des cours(celui du pétrole particulièrement) n'étant pas homogène. Certaines matières essentielles sont restées chères et beaucoup de sociétés fragilisées, dont les carnets de commande se sont moins remplis, ont été incapables d'y faire face.
"Les mesures décidées par le gouvernement pour aider les petites et moyennes entreprises ne sont pas arrivées à temps pour éviter les dépôts de bilan en novembre",a regretté Teikoku Databank. "Les grosses faillites d'entreprises du domaine de l'immobilier se sont poursuivies", a aussi souligné l'institut. Autres secteurs touchés: le transport de marchandises, certaines firmes de matériaux de construction et des fabricants de produits ou matières alimentaires ou vestimentaires.
L'institut prédit un total de 12.500 entreprises faillies pour l'ensemble de...
tracking img