Recherche documentaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1337 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
PLAN DETAILLE YVES KLEIN



Introduction

PARTIE 1 : L’ARTISTE A SON EPOQUE
I. Biographie

II. Contexte historique

III. Mouvement : le nouveau réalisme

PARTIE 2 : ses œuvres et concepts
I. Yves – Le monochrome : « monde de la couleur pure »
a) Origine et concept
b) Techniques et outils
c) Révélation de l’immatériel
d) Principales œuvres

II. International Klein Blue (IKB) :« parfaite expression du bleu »
a) Formule du lumineux bleu outremer
b) Avènement de « l’époque bleue »
c) Principales œuvres

III. Anthropométrie
a) Méthode
b) Choix du corps des femmes
c) Remise en cause du langage plastique
d) Principales œuvres

IV. Sculptures

PARTIE 3 : sa technique du rapport au corps
I. Présence

II. Action

III. Empreintes

IV. Pochoirs

V.Eléments

VI. Couleurs : « trilogie chromatique »

PARTIE 4 : expositions
I. Catalogue expositions
• 1950 : exposition privée à Londres de ses monochromes, il obtient sa première exposition privée.
• 1954 : exposition à Madrid
• 1955 : « Yves : Peintures », première exposition de monochromes à Paris au Club des Solitaires. Les monochromes exposés sont de différentes couleurs (orange, vert, rouge,jaune, bleu, rose).
• 1956 : « Yves : Propositions monochromes », exposition à la Galerie Colette Allendy à Paris.
• 1957 : « Propositions monochromes, Epoque Bleue », premiers monochromes IKB à la Galerie Apollinaire à Milan. C’est sa première exposition à l’étranger, intitulée Proposte monocrome, epoca Blu sont présentés séparément des toiles bleues et des monochromes de différentes couleurs.Ses œuvres ont un grand retentissement notamment chez les peintres Lucio Fontana et Piero Manzoni. L’exposition voyage à Düsseldorf et à Londres.
• 1958 : « Thème du vide » et « Vitesse pure et stabilité monochrome » à la Galerie Iris Clert à Paris. Au printemps, le public est convié par un carton timbré de bleu au vernissage d’une exposition à la galerie Iris Clert intitulée La Spécialisationde la sensibilité à l’état matière première en sensibilité picturale stabilisée , et plus connue sous le titre « Le Vide »; les vitres de la galerie ont été peintes en bleu et l’intérieur de la pièce laissée entièrement vide. L’éclairage de l’obélisque de la Concorde en bleu qui devait accompagner le vernissage est interdit par le préfet de Paris.
• 1960 : « Antagonismes » au Musée des ArtsDécoratifs, « Anthropométries » à la Galerie d’Art Contemporain c’est en mars qu’il organise une performance, les Anthropométries de l’époque bleue : tandis que la Symphonie monoton est exécutée devant un public choisi, trois modèles nues s’enduisent de peinture bleue pour déposer l’empreinte de leur corps sur des papiers blancs. Klein invente ainsi la technique des pinceaux humains, « Yves Klein, lemonochrome » à la Galerie Rive Droite à Paris.
• 1961 : expositions monochromes IKB à la Galerie Leo Castelli à New-York. En avril, il se rend pour la première fois à New York, où ses monochromes IKB sont exposés. À la suite du mauvais accueil de ses œuvres, il rédige le Manifeste de l’hôtel Chelsea afin de justifier sa démarche.

II. Catalogue expositions rétrospectives
• 1983 : « Yves Klein »au Centre Pompidou à Paris, « Yves Klein et le nouveau réalisme » au Musée Sainte-Croix à Poitiers.
• 1986 : « 1960, les Nouveaux Réalistes » au Musée d’Art Moderne à Paris.
• 1994 : deux grandes rétrospectives organisées au Musée Ludwig à Cologne, et au Musée Haus Lange à Krefeld.
• 1997-1998 : « De Klein à Warhol, face à face France/Etats-Unis » au MAMAC à Nice. Les années cinquante sont lethéâtre de profondes mutations qui conduisirent à la constitution du Nouveau Réalisme en 1960. Cet exposition est le lieu d'une double confrontation d'une part entre les collections du Centre Pompidou et de celle du Musée national d'art moderne et contemporain de Nice, et d'autre part entre les oeuvres d'artistes français et américains.
• 2000 : « Yves Klein : la vie, la vie elle-même qui est...
tracking img