Recherche informations

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 50 (12439 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
> Devoirs 1 à 6

Devoirs-FR40-10

25

evoir 01 à envoyer à la correction
Attention

>

Collez l’étiquette codée FR40 – DEVOIR 01 sur la 1re page de votre devoir. Si vous ne l’avez pas reçue, écrivez le code FR40 – DEVOIR 01, ainsi que vos nom et prénom.

Important > La saisie informatisée des devoirs ne permet aucune erreur de code.

>

Veuillez rédiger ce devoir après avoirétudié la séquence 1.

Objet d’étude : L’argumentation : persuader, convaincre et délibérer.
Ce sujet abordera plus particulièrement le thème des comportements excessifs. Corpus :
Texte A : Article du Monde 2, 19 février 2005 Texte B : La Santé, Hors série n°48 Texte C : Paul Morand, Apprendre à se reposer (1937) Texte D : La Fontaine, L’Homme qui court après la Fortune, et l’homme qui l’attenddans son lit (extraits), Fables (1668).

Texte A - Article du Monde 2, 19 février 2005
Vivre sans portable, c’est refuser d’être sonné comme on siffle son chien. C’est aussi refuser de tout vivre en « temps réel ». Une illusion qu’analyse l’urbaniste et philosophe Paul Virilio. « La vitesse, c’est la violence », dit-il. Elle a tendance à nous transformer en esclaves de l’espace-temps. Letéléphone portable en représente une image souvent caricaturale. Il nous faudrait absolument une économie politique de la vitesse, ou ce que j’appelle la «dromologie», néologisme inspiré du grec qui signifie la logique de la course. Une science qui s’intéresse aux ravages de l’accélération. » Paul Virilio vit sans portable. Comme d’autres célébrités. L’écrivain Patrick Modiano, par exemple, ou les peintresPierre Soulages ou Jean-Michel Alberola. Ce dernier est un cas : même sa galerie ne sait jamais où le joindre. C’est lui qui appelle. Le refus farouche d’être « localisé » est une autre raison de vivre sans portable. « Ne pas céder au portable, c’est ne pas avoir peur d’exister par nous-mêmes, affirme Françoise, 35 ans, libraire dans le Sud-Ouest. J’ai fini par céder à la pression de monentourage. Ce qui les gênait dans mon attitude, c’était mon refus de m’aligner sur le comportement dominant. J’ai donc fini par en acheter un. Mais très vite je n’ai pas supporté et j’ai fini par en faire cadeau à ma mère, une accro depuis qu’elle est à la retraite. » Le portable, en effet, permet d’avoir un comportement social gratifiant et de se donner une contenance. Selon Béatrice Fracchiolla,sociologue et chercheuse en pointe sur les nouvelles technologies, son usage immodéré sert à combler les temps de déplacements quotidiens qui sont souvent source d’angoisse. «Ce temps passé en transit dans des sortes de «non-lieux» successifs, au milieu d’une foule anonyme, entraîne une perte d’identité, écrit-elle dans la revue Esprit Critique, fondée en 1999. On cherche à prolonger par un liensymbolique le confort abandonné de la maison, du chez-soi.» La sociologue voit dans le portable (mais aussi dans le roller et le développement de la bicyclette) autant de tentatives de reconquête par l’humain d’espaces urbains chaotiques. Des moyens d’être mobile, comme autant de « palliatifs au rapport de voisinage qui diminue au fur et à mesure que les villes s’agrandissent et s’étendent, que leursfrontières deviennent de plus en plus délétères ». (…) Les sans-portables aiment être dans le temps présent. Ils revendiquent le plaisir du hic et nunc, de l’ici et maintenant. « Quand je fais quelque chose, continue Damien, j’aime m’y consacrer entièrement, que ce soit
Devoir 01-FR40-10
27

5

10

15

20

25

30

35

au boulot, quand je regarde une exposition ou quand je suis invitéchez des copains. On gagne en qualité de vie en acceptant de perdre du temps. Ceux qui veulent tout le temps être efficaces finissent bouffés par la vie. » Autre exemple, celui d’Hadrien, 38 ans, journaliste. Il analyse en connaisseur « cette obsession de l’urgence » : « Je ne veux pas participer à ce leurre, annonce-t-il. Quand je pars en reportage, j’emprunte un téléphone fourni par mon...
tracking img