Recherche perspective conique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1056 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La perspective conique est le mode de représentation du monde environnant qui imite le mieux celui d'une photographie. La découverte des règles qui en gouvernent l'élaboration a été faite en Italie au quattrocento et a ouvert la voie à la Renaissance artistique.
Elle porte son nom du fait que les droites reliant l'œil de l'observateur aux contours d'un objet forment un cône. On parle aussi deprojection ou perspective centrale, et encore de perspective linéaire pour désigner la même méthode.
Le tableau ci-dessus date de 1476. Della Francesca est l'un des tous premiers artistes à avoir représenté des tableaux construits selon les règles de la perspective linéaire, au point qu'on lui en a longtemps attribué l'invention.
On remarque que les lignes horizontales perpendiculaires au tableauy fuient toutes vers un point unique, situé sur la porte du bâtiment central. Les horizontales de direction droite gauche et les verticales sont grossièrement parallèles. L'ensemble constitue donc une perspective correcte (dite à un point de fuite, compte tenu de ce qu'une seule des trois directions principales présente un point de convergence fini).
Le tableau ci-contre également du XV°siècleItalien, confirme la fascination exercée à cette époque sur les artistes par la découverte de la loi du raccourcissement perspectif. On y utilise le confinement de l'espace par des murs pour réhausser l'impression de profondeur.
Dans son ensemble, l'oeuvre fournit ainsi une agréable illustration de la notion de point de fuite (toutes les lignes parallèles à la direction du regard semblent fuir versla fenêtre du fond de la cour).
On pourra noter qu'à la différence du tableau de Della Francesca, celui de Crivelli est comme excentré: Le point de fuite de la direction frontale est franchement éloigné du centre du tableau, preuve que peu après la découverte de règles les artistes en ont exploité les possibilités.
Ce type d'effet pictural est rare en photographie, où il ne peut se rendre qu'àl'aide de dispositifs spéciaux peu communs, permettant d'excentrer l'objectif dans la chambre, ou en découpant la photo à l'épreuve. C'est pourquoi notre sensibilité y est moins accoutumée.
La représentation perspective n'a pas toujours été la règle et n'a pas empêché la création d'oeuvres magnifiques ou au moins respectables au fil des siècles.
On qualifie de raccourcissement perspectif lefait que les lignes qui sont parallèles dans la réalité paraissent converger au loin vers des points.
Ce fait a été plus ou moins reconnu depuis longtemps et on le voit clairement pris en compte sur certaines fresques Romaines.
Cette tradition de raccourcissement sera utilisée très longtemps "au senti", c'est à dire sans méthode systématique, comme on peut le voir également sur l'exemple ci-contretiré de l'illustration des très riches heures du duc de Berry (début XV° siècle).
Si la notion vague de raccourcissement perspectif est sentie depuis longtemps, il en va différemment des règles gouvernant l'arrangement et l'unicité de ces points lointains, et le magnifique tableau de Van Eyck ci-contre représentant les époux Arnolfini, d'ailleurs souvent cité pour cette particularité, permettrade s'en convaincre (voir note explicative).
On s’accorde généralement de ce que l'invention de règles correctes gouvernant l'élaboration de la perspective est due aux artistes peintres, sculpteurs, et architectes Italiens du XV° siècle, et d'ailleurs plus particulièrement aux Florentins.

On dit que c’est l’architecte Leon d'Alberti le premier à en avoir exposé correctement certains principes.L’original de son écrit fondateur, un traité intitulé « della pittura », semble perdu, et nous ne possédons de l’ouvrage qu’une édition imprimée du début du XVI°. Le manuscrit d’origine daterait de la première moitié du XV° siècle (1435).
La réflexion de d’Alberti serait partie d’une attraction spectaculaire que Brunelleschi avait organisée à Florence [1]en 1415. Ce dernier avait en effet...
tracking img