Recueil poeme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 33 (8216 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
ANTHOLOGIE

SOMMAIRE

Poésie expression de l’humain 3
Eluard,L'intèrprète 3
Verlaine, Il pleure dans mon coeur 6
Malherbe, Consolation à monsieur du Perier 8
Poésie exercice verbale 10
Careme, Ponctuation 10
Apollinaire, La colombe poignardée et le jet d’eau 12
Charpentreau, A l'écoute de Jacque 14
Poésie engagée 16
Rimbaud, Dormeur du val 16
Desnos, Ce qui haissait leguerre 19
Agrippa d’Aubigné, Les tragiques 23
Poète un prophète, un devin 25
Baudelaire, L'albatros 25
Hugo, Les rayons et les ombres 27
Hugo, Les fonctions du poète, les rayons et les ombres 29

La poésie expression de l’humain

L’Interprète
Elle est debout sur mes paupières
Et ses cheveux sont dans les miens,
Elle a la forme de mes mains,
Elle a la couleur de mes yeux,
Elles’engloutit dans mon ombre
Comme une pierre sur le ciel.

Elle a toujours les yeux ouverts
Et ne me laisse pas dormir.
Ses rêves en pleine lumière
Font s’évaporer les soleils
Me font rire, pleurer et rire,
Parler sans avoir rien à dire.
Paul ELUARD

Présentation de l’auteur :

Paul Eluard, pseudonyme littéraire d’Eugène Grindel. Né en 1895 à Saint-Denis, il meurt en 1952 à Charenton-le-Pont.Frappé très jeune par la tuberculose, il interrompt ses études avant d’être hospitalisé en Suisse. Il fait partie des Dadaïstes, puis, plus tard des Surréalistes. En 1926, il adhère au parti communiste français, le quitte en 1933 et le rejoint à nouveau en 1942. En 1938, il entre en conflit avec Breton et abandonne le mouvement surréaliste. Au cours de l’occupation de l’Allemagne, il joue un rôleimportant dans la Résistance des écrivains français contre les Allemands. Après la libération, il voyage dans de nombreux pays (il va en Grèce en 1946 et en 1948, et se rend dans les monts du Grammos où il reste quelques temps avec l’Armée populaire). Il prend part à de nombreuses rencontres internationales pour la paix.

Ses œuvres :

* Premiers poèmes, 1913
* Le Devoir, 1916
*Le Devoir et l’Inquiétude, 1917, avec une gravure sur bois par André Deslignères
* Pour vivre ici, 1918
* La courbe de tes yeux, 1924
* Une vague de rêve, 1924
* Mourir de ne pas mourir, 1924
* Au défaut du silence, 1925
* Capitale de la douleur, 1926
* Les Dessous d’une vie ou la Pyramide humaine, 1926

Le thème :

Eluard qui regarde ici vers l'aveniralors que sa mémoire remonte dans le temps en lui renvoyant des images anciennes de bonheur constate qu'il est désormais descendu dans les ténèbres. Du passé heureux ne subsiste plus désormais que quelques souvenirs au fond de sa mémoire qui lui renvoie des images autrefois heureuses devenues tristes par la séparation. Ces images il peut encore les commenter mais il se rend compte qu'il parle pour nerien dire, car son amoureuse a disparu à jamais.

La structure d’ensemble :

Un poème régulier en vers octosyllabiques sans rime composé de deux strophes de six vers.

Image(s)  poétique :

Dans ce poème, les images foisonnent avec son réseau métaphorique de correspondances, "Elle est sur mes paupières" renvoie à une pesanteur, une douleur, mais également à une vision dont il lui estimpossible de se défaire, d'effacer. Gala fait désormais partie de lui, elle est en lui, son image est gravée dans son imaginaire et il ne peut plus s'en défaire. "Ses cheveux sont dans les miens » renvoie à une imbrication entre les deux personnages, "Elle a la forme de mes mains", renvoie au souvenir de caresses anciennes qu'il est incapable d'oublier, "elle a la couleur de mes yeux" renvoie à lareconstitution dans l'imaginaire de son amoureuse. Il y a une dualité entre le monde imaginaire qui va rester présent dans son souvenir et la réalité d'une femme qui n'est plus présente à ses côtés.

Impressions personnelles :

Ce poème est assez triste car il renvoie à une vision d’une vie heureuse du poète avec la femme qu’il aimait et qu’il n’arrive pas à oublier.

Il pleure dans mon...
tracking img