Red bull

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2602 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’histoire d’une boisson pas comme les autres

L’origine de ce breuvage étrange remonte aux années 80, lorsqu’un certain Dietrich Mateschitz découvre en Asie les boissons dites “énergétiques”. Ce jeune entrepreneur autrichien habitué des voyages professionnels dans le Sud-est asiatique s’aperçoit un jour en Thaïlande que les hommes d’affaires asiatiques ainsi que les chauffeurs consomment unesorte de potion énergisante avant les rendez-vous importants ou les trajets de longue durée afin de rester éveillés et attentifs. Cette potion, c’est le « Krating Daeng » . Cette découverte fascine l’homme d’affaires autrichien qui décide de créer une boisson inspirée de la formule de ce sirop thaïlandais. Pour cela, il affine la recette du Krating Daeng et transforme le sirop en un sodapétillant. L’objectif marketing de Dietrich Mateschitz est clair : lancer une boisson hors norme et ouvrir un marché qui n’existe pas encore. Ses cibles sont multiples, elles vont du manager, au sportif en passant par les médecins, les infirmières ou encore et bien sûr les adeptes de boîtes de nuit ; en bref, tout public ayant besoin d’énergie et de concentration. Son argument de vente est infaillible :vitaliser à la fois le corps et l’esprit avec un produit qui peut se boire 24h sur 24 et aux capacités énergisantes extraordinaires.

Pour commercialiser sa nouvelle potion inédite, l’homme d’affaires crée en 1984 la société Red Bull GmbH dont le siège est situé à Fuschl am See, à une vingtaine de kilomètres de Salzbourg. Détenue à 51% par TC Pharmaceuticals qui produit la boisson et à 49% parDietrich Mateschitz lui-même, Red Bull GmbH lance en 1987 en Autriche sa potion énergisante dans des canettes bleues et argent. Le succès est fulgurant, les ventes doublent chaque année en Autriche et dès 1992, le produit est exporté. C’est la Hongrie qui voit en premier le produit arriver sur son marché, puis viennent de nombreux autres pays qui sont ciblés comme la Suisse où en 1998, quatre annéesaprès son lancement, 25 millions de canettes ont déjà été bues pour une population de 7 millions ! Cela dit, ces exportations ne se sont pas faites sans difficulté pour l’homme d’affaires autrichien. Effectivement, au début des années 1990, alors que le produit était prêt à être distribué au-delà des frontières autrichiennes, de nombreux pays d’Europe ont refusé que le Red Bull soit importé.Raison invoquée : la composition du soda à base de caféine et de taurine entre autre, substances aux effets incertains. Aujourd’hui pourtant, bien qu’il soit toujours déclaré comme interdit à la distribution France (hors bars et boîtes de nuit), le produit est distribué dans près de 150 pays dans le monde et environ 2,5 milliards de canettes sont consommées chaque année .

Nous nous intéresserons iciplus spécifiquement au lancement du produit sur le marché britannique.

Les spécificités d’un produit controversé

Le Red Bull est une boisson énergisante et non une boisson isotonique recommandée pour les sportifs comme le Gatorade ou l’Isostar. Ce soda est vendu dans une cannette de 250 ml de forme allongée et contient de nombreux ingrédients tels que du sucre, de la taurine, de lacaféine, des vitamines ou encore des colorants. Il fournit au corps tous ces éléments qui constituent une composition unique, n’ayant jamais été expérimentée auparavant. Bien que le produit soit légal dans de très nombreux pays, le niveau élevé de stimulants contenus dans une canette, en particulier lorsqu’ils sont associés à de l’alcool, peut paraître comme préoccupant. En effet, le Red Bull augmenteraitl’endurance physique, améliorerait le temps de réaction, permettrait de rester éveillé, améliorerait la sensation de bien-être ou encore stimulerait le métabolisme. Deux ingrédients sont particulièrement pointés du doigt. D’une part la caféine puisque le breuvage en contient une teneur 2,5 fois supérieure à celle du Coca-Cola et que l’on estimerait qu’une cannette de Red Bull fait à peu près...
tracking img