Redaction

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (571 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
DENOIS
Mélanie
2nde3
FRANCAIS

Rédaction - Description d’un objet

- - - - - - - - - - - - - - - - - -

Il y a trois ans déjà que Jean est sorti de l’hôpital. Il lui reste encore denombreuses séquelles, mais son état stagne. Il se rend depuis sa sortie à des séances de rééducation chez un psychanalyste, le Dr Edouard. Les séances étaient monotones, tellement monotones qu’on ne sauraiten pronostiquer le nombre.
Ne voyant pas les progrès naitre, le Dr Edouard changea de méthode. Les lectures et relectures de textes célèbres n’avaient servi à rien, l’écoute des derniers titresqu’il avait ouïs, rien ne lui évoquait le passé, même proche !
Ainsi, après la vue et l’ouïe, Edouard tenta une autre approche du souvenir : le toucher et la vue combinés. Le docteur installa Jean dansune immense pièce blanche, entièrement blanche. Il sortit d’un cagibi sombre une malle en osier toute poussiéreuse, terne et sale et la traîna au milieu de la pièce. Il se dirigea vers le fond de lasalle et se glissa derrière une baie vitrée qui séparait la boîte blanche d’un petit vestibule.
Jean était à présent seul dans la pièce blême, et rien ne pouvait le perturber. D‘un signe de la main,Dr Edouard incita Jean à ouvrir la vieille malle. Jean s’exécuta et, méfiant, posa lentement et délicatement ses mains pâles sur le rabat de bois, saisit les poignées froides en métal, et entrouvrit lecoffre. Il n’y avait à l’intérieur pas moins d’une centaine d’objets, de toutes tailles, de tous poids, et de toutes formes. Jean s’agenouilla sous le visage enthousiaste du docteur. Il se pencha,les yeux écarquillés, comme s’il voulait dévorer ces trésors avec les yeux. Il n’osait pas y introduire les mains, il avait trop peur de les abimer, de leur faire perdre leur valeur. Jean se retourna etjeta un coup d’œil au docteur. Celui-ci lui fit signe de prendre un objet, une seul, et de refermer la malle. Jean fit une grimace et contempla de nouveau les merveilles que contenait ce coffre....
tracking img