Redbull

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1520 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Stratégie d’entreprise : cas Jurassic toys.
Rappel : Diagnostique stratégique

S (force) W (faiblesse) O (opportunité) T (menace) Il s’agit d’une analyse externe, de l’environnement. Une filière industrielle est l’ensemble des étapes de production, de la matière première au produit fini.

Cela se passe dans le jura. Ils font des jouets : Berchet et Smoby  Métier et marché du jouet mondiaux1. conception aux USA, production en Asie (quand on a besoin de beaucoup de main d’œuvre). Délocalisation. 2. il s’agit de produits globaux, les goûts sont uniformes 3. on observe une concentration des fabricants mondiaux (les 10 premiers fabricants de jouets contrôlent 70% du marché)  Rôle de la Chine 1. la Chine produit la moitié du marché mondial, un quart passant par Hong Kong 2. pépinière denouveaux concurrents : il s’agit d’anciens sous traitant « Hong Kongais » des multinationales américaines qui sont devenus indépendants et qui figurent parmi les 10 premières marques mondiales. Exemple : V tech. Importance de la grande distribution 1. autres canaux : petits magasins, vente par correspondance 2. 2 /3 des jouets sont vendus par les magasins de grande distribution (ceux-ci imposentaux fabricants une image qui s’obtient par la publicité surtout télévisée et limitent le nombre de marques dans leurs rayons)  Une industrie européenne sinistrée 1. il n’y a pas de cohésion face aux quotas d’importations 2. la moitié des entreprises françaises ont disparus entre 1985 et 2000 3. il y a uniquement 2 entreprises productrices en France (SMOBY et BERCHET). Ces 2 entreprises ontfusionné en 2005. 55% de la production française de jouets se trouvent dans le jura.  La stratégie des jurassiens est basée sur : 1. la réactivité 2. le renouvellement continu des gammes, innovation représente Y% du CA 3. Gammes de produits + étroits 4. compétences technologiques ‘industrie automatisée 5. la production de jouets encombrants

Julie Tessier

Page 1

 Comment analyserl’environnement ? 1. couche macro (= la + supérieur) ; on l’analyse grâce à l’outil PESTEL. Cela nous donne les tendances générales au niveau de l’entreprise. 2. couche industrie et secteurs : il s’agit de l’ensemble des entreprises fournissant le même produit / service. Pour cela, on utilise les 5(+1) forces de la concurrence (Porter). On se sert de Porter dans les DAS/SBU ! Cela nous donne les tendances parsecteurs.

 L’analyse de PESTEL comprend 3 étapes : 1. lister les facteurs selon le modèle PESTEL (lettre par lettre) 2. en dégager les tendances lourdes de l’industrie 3. en fonction des tendances, dégager les scénarios d’évolution, de développement 1ière étape : listage des facteurs selon le modèle PESTEL  Jurassic toys : PESTEL 1. P (= politique): - quota de l’UE pour les produits enprovenance de Chine mais tout le monde n’est pas d’accord avec ces quotas, les anglais et néerlandais les refusent → T - Lobbying pour la défense des ouvriers des pays émergent : lois sociales, coût de main-d’œuvre, condition de travail différent en EU et en Asie → T - Action de l’OMC sur la libéralisation des échanges avec la Chine → - Stabilité gouvernementale en Belgique → O - Grèves en Europe → T -Salaire plus bas en Chine → O 2. E (= économie) : - 250 euro par enfant. Il y a une augmentation du pouvoir d’achat → O - Les coûts de main d’œuvre sont différents entre l’Asie et les pays développés (délocalisation) → - Distribution : Importance de la grande distribution qui dépense des millions d’euros en publicité. Il y a une concentration de la distribution internationale et une intensificationde la compétition, également un accroissement des marques propres.On constate une bio polarisation au profit des GSS (PME) (43.5 % du marché) contre 42.2 % pour les hypermarchés → - Génération des « kids getting younger » (enfant qui grandissent trop vite). On produit de + en + de jouets dérivés de licence audiovisuelle. → O - Achat de noël de + en + tardif et représente 60 % des ventes...
tracking img