Refection de pansement picc line

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages: 13 (3248 mots)
  • Téléchargement(s): 0
  • Publié le: 18 novembre 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Analyse de pratique

Description de la situation :
La réalisation du soin se déroule dans la chambre du patient en service de médecine infectieuse à l’hopital de Pellegrin. L’acte réalisé est une refection de pansement de picc line sur un patient ayant une tumeur du rectum et une altération de l’état général. L’infirmière avec laquelle je travaille ce jour, est présente pendant le soin. Lepatient est apyrétique et non algique.
Description du soin :
Il est 10 heures du matin, Monsieur H vient de réaliser sa toilette, les draps de son lit ont été changés et son environnement a été lavé. Après avoir vérifié le dossier du patient, m’assurer que le pansement du patient est à J7, prévenu le patient que la réfection du pansement de sa piccline allait etre faite, et apres avoir eu sonaccord pour réaliser le soin, je prépare le matériel nécessaire :
-un champ stérile
-un set a pansement
-Des compresses stériles (12.5*12.5cm)
-de la bétadine scrub
-de la bétadine dermique
-du sérum physiologique
-un tegaderm
-des gants non stériles
- trois masques chirurgicaux
-une poche DASRI
-une poche OM
-un bac OPCT
-une bouteille de solution hydroalcoolique
Je pose le matériel surun chariot après avoir vérifié l’integrité des emballages, les dates de péremption du materiel et la date des ouvertures des bétadines. Le chariot a été au préalable désinfecté. Je frappe à la porte de la chambre du patient qui m’autorise à entrer. Je mets la présence et réitère ma demande de réaliser le soin. Le patient accepte de nouveau et me tant le bras droit en se mettant sur le lit. Apresavoir obtenu son accord, je ferme la fenetre et monte le lit de façon a ce que le soin soit réalisé sans que mon dos soit trop sollicité. Je me désinfecte les mains tout en tenant une conversation au patient (cette conversation continuera pendant le soin). Je demande au patient et à l’IDE de mettre les masques chirurgicaux comme moi. L’IDE s’exécute mais le patient refuse catégoriquement,m’expliquant qu’il etouffe meme si le masque et juste posé sur son visage. Apres avoir essayé de convaincre le patient mais en vain, j’accepte qu’il tourne la tete de l’autre coté de son bras lors du soin. J’enfile les gants non stériles et enlève délicatement le tegaderm recouvrant la piccline du patient. Je regarde l’aspect du point de ponction. Celui-ci est propre et non inflammable. Je jette letegaderm dans la poubelle DASRI ainsi que les gants non stériles. Je me désinfecte de nouveau les mains et ouvre le set a pansement et installe mon matériel dans les règles de stérilité. Je pose le champ stérile sous le bras droit du patient, Je lave la piccline du patient avec des compresses imbibées de bétadine scrub et de sérum physiologique en partant de l’intérieur vers l’exterieur. Je jette lescompresses dans la poubelle DASRI. Puis je rince la piccline du patient avec des compresses imbibées de serum physiologique puis je jette les compresses dans la poubelle DASRI. Je seche le point de ponction avec des compresses seches et stériles. Pour finir, le désinfecte le point de ponction de la picc line avec des compresses imbibées de bétadine dermique, je jette les compresses dans la poubelleDASRI et je pose le tegarderm sur le point de ponction en jetant les emballages dans la poubelle OM. Je dis à Monsieur H que j’ai terminé et lui demande s’il a eu mal. Il me répond que non et me remercie de lui avoir tenu la conversation pendant le soin. Je lui dis qu’il n’y a pas de soucis, je descends le lit, enlève le masque chirurgical et le jette avec celui de l’IDE dans la poubelle DASRI, medésinfecte les mains, ferme les poches poubelles apres avoir jeté de manière adapté les dechets, j’ouvre de nouveau la fenetre apres demande du patient, je le remercie, me redésinfecte les mains à la solution hydroalcoolique, enlève la présence et sors de la chambre du patient. J’emmene le matériel en salle de stérilisation (chariot, poubelles jetées dans la salle de stérilisation). Je me...
tracking img