Reflexion sur la societe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (423 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 juin 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Je ne sais par où commencer. C'est difficile. Il y a tout ce temps parti, que les mots ne reprendront jamais, et les visages aussi, les sourires, les plaies. Mais il faut tout de même que j'essaie dedire. De dire ce qui depuis dix-sept ans me travaille le cœur ; les grandes questions et les remords. « Il faut que j'ouvre au couteau le mystère comme un ventre, et que j'y plonge à pleines mains »,même si rien ne changera rien à rien.
Si on me demandait par quel miracle je sais tous les faits que je vais raconter, je répondrais que je les sais, un point c'est tout. Je les sais, parce qu'ilsme sont familiers comme le soir qui se couche et le jour qui se lève. Parce que je veux les faire parler, les faire entendre . . .

Si seulement l'on pouvait, juste une fois tout recommencer. Ou bientout reprendre du début. Si les retours en arrière étaient réels. Tout serait plus simple.
On pourrait effacer les erreurs de l'homme qui font de ce monde, un monde loin d'être parfait. On pourraitéviter toutes ces violences, ces peines. .
Si on ne fait rien, si on ne se méfie pas, la terre deviendra, ou plutôt restera une poubelle. Nous serons peu à peu envahis par les déchets, les genscontinueront à se faire la guerre, la famine sera toujours présente. Les « petits africains » garderont leur avenir d'enfants soldats. Jamais ils ne connaitront la « joie » de courir après un ballon. Il yaura toujours autant de mendiants, même voir plus, qui espèreront gagner quelques pièces en jouant de la musique. L'espoir, le combat face à la maladie disparaitront. Coups de têtes, révoltes,bagarres, cris, sang, peur. Ces mots seront devenus des mots communs, banals et paraitront normaux, essentiels.
Chacun continuera à être égoïste, insensible. Et tant d'autres adjectifs pour définir,l'Homme qui fait de ce monde, un monde sans amour, sans compassion.
Le monde deviendra funeste.
Quand je serai grande, je serai non pas astronaute comme la plupart des enfants, ni coiffeuse ou autres...
tracking img